Sans ardillons ! - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

      
     J’ai effectué ma première sortie petits carnassiers de l’année, ce mercredi 20 mai 2009. J’avais peu de temps devant moi et j’ai opté pour un mode de prospection rapide : la cuiller.

    
       Afin de tester ce que j’ai préconisé il y a quelques temps  j’ai  écrasé les ardillons de ma cuiller n°2 à la pince. En une heure trente  j’ai eu quatre  attaques et j’ai sorti trois poissons : une perche de 27cm, une autre de 19cm et un chevaine de 46cm. Quant au quatrième poisson (une perche certainement) il s’est décroché,  mais sa taille était telle que j’ai eu du mal à sentir que quelque chose frétillait au bout de mon nylon 24 centièmes monté sur mon lancer 10/30gr. !

 

Pour décrocher les perches pas de problème comme c’est souvent le cas même avec ardillons ; pour le chevaine,  la touche violente qu’il provoque sur une  cuiller cumulé à notre ferrage instinctif plante la ou les branches du triple bien après l’(les)ardillon(s) dans ses lèvres charnues. Mon poisson avait deux des trois branches bien plantées mais pour le libérer cela n’a été que du bonheur : marche arrière des branches et aucune résistance, donc des lésions minimes. Ajoutez à ça que j’ai utilisé pour la première fois la pince spéciale qui permet de le saisir par la mâchoire inférieure : il y est resté suspendu sans se débattre et je n’ai pas eu à le toucher pour le libérer du triple et le remettre à l’eau ; donc pas de poisson que l’on serre à terre ou que l’on écrase dans sa main pour qu’il se tienne tranquille et pas d’atteinte à la couche protectrice de son mucus,  j’ai vraiment pris plaisir à constater que je cumulais deux avantages : facilité de décrochage et respect du poisson.

 

       Même s’il est prématuré de tirer des conclusions sur une seule sortie de pêche, je suis tenté de croire que les ardillons font plus de mal aux poissons que de bien au pêcheur, et un pêcheur qui fait du mal aux poissons ne se fait pas du bien pour l’avenir !

 

     Le Garde pêche.  

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :