"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 10:15

  Lorsque nous sommes en action de pêche, tout ou presque tout peut nous arriver pour ce qui concerne les situations ou les petits événements les plus insolites...

  Même pas besoin de poser le cadre tant il est banal: Un après-midi comme les autres lorsque trois pêcheurs, opérant différemment, se retrouvent  un instant, presqu'en fin de partie, pour échanger leurs impressions.

  L'un au lancer....sans avoir vu une touche...

  Le deuxième à fond, au maïs...sans avoir vu une touche...

  Le troisième, enfin, à la coulée avec, à son côté, une ligne au vif eschée d'un goujon, à fond. Pour celui-là, quelques touches et quelques prises à la coulée mais avec de nombreux "trous", preuve que le petit blanc vient bien sur l'amorce mais ne se fixe pas, souvent dérangé par les perches très nombreuses, mais que la cuiller n'intéresse pas.

   Remballer est chose vite faite pour les deux premiers pendant que le troisième commence par ranger sa canne à coup puis retourne au bord pour relever sa canne à vif...Constatant à ce moment, que son fil a "déclenché", signe qu'un carnassier a pris son goujon sur quelques mètres mais plus rien ne bouge.

   Prise de contact en douceur en récupérant le fil sorti mais rien ne se passe. A l'évidence, le prédateur a laché le vif. Il ne lui reste donc plus remonter sa canne en espérant faire mieux la prochaine fois. Et là, surprise, ce n'est pas un vif mais deux qu'il trouve piqués à son hameçon, le deuxième dans un état déjà avancé de digestion.

Qu1

Qu2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Situation peu banale, convenez-en et qui explique l'air médusé de notre confrère Michel QUERIOZ et des deux autres pêcheurs, dont celui qui prend les photos.

Qu3

Qu4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Situation peu banale, ai-je écrit et qui ne peut avoir qu'une seule explication : Sans doute une perche a-t-elle engamé le goujon puis, se sentant prise, l'a recraché en même temps qu'un autre se trouvant déjà dans son tube digestif. Comble de l'imprévu, en recrachant, l'hameçon ne peut que s'être piqué dans ce qui reste de la première proie, empêchant ainsi la pointe de remplir son rôle.

      Pourtant, lorsqu'un prédateur fait "le plein", les prises successives "attendent leur tour", tête en avant.

      Alors, comment la pointe de l'hameçon a-t-elle pu "accrocher" le poissonnet en cours de digestion et surtout, par la tête ?

      Sans parler de "mystère" et en se contentant de parler d'imprévu surprenant, des situations comme celles-ci mettent un peu de piment dans des journées bien mornes alors, au bout du compte, heureusement qu'il se passe des petites choses comme celles-là, sinon, je n'aurais pas grand chose à vous raconter !

       Quelle tristesse ! A moins que pour vous ce ne soit différent ? 

29/06/2010 11:04:43
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par michel sur l'article CARPE DU GRAND MORIN, UNE NOUVELLE PRISE DE L'UN DE NOS SOCIETAIRES., sur votre blog Le blog de l'Epinoche

Extrait du commentaire:

Désolé mon commentaire n'est pas à la bonne place sinon sur ce coup là je pense que c'était effectivement une perche car mon vif ne portait pas de marque de dents mais avait plus d'écailles
...sinon je pense l'avoir senti au ferrage elle devait pas être vilaine mais elle compte tenue de la configuration elle à vite fait de recracher le montage... Merci à vous pour l'article.

Amicalement


voir le commentaire dans la zone d'administration ou sur votre blog

L'équipe de over-blog.com

© 2010 over-blog.com. Tous droits réservés

commentaires

gv 24/09/2010 06:58


Il se trouve des situations parfois surprenantes effectivement !

On se met a imaginer les 2 vifs parralleles dans le ventre du carnassier, l'un en decomposition l'autre ancore frais,, l'hamecon s'accroche son congenere donc coté tête et les 2 sont recrachés en
meme temps.

Je viens moi aussi d'en poster une dans le forum (bien qu'il n'ai pas l'air trop lu).
Une histoire miraculeuse dont je ne reviens toujours pas.


michel 29/06/2010 11:06


Décidément!!!


michel 29/06/2010 10:54


On dirait que les moustachus sont enfin décidés!!!


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -