"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 08:23

   Dans l'article précédent, j'ai présenté le type d'hameçon dit canadien, initialement réservé aux montages texans mais que j'utilise pour escher des vifs de bonne taille pour la recherche du brochet.

   Voici ci-dessous, la gamme complète que j'utilise.

   Tout d'abord, à titre de comparaison, la première photo rend compte de la taille en comparant côte à côte, un hameçon traditionnel, à boucle, de taille zéro et un hameçon canadien de taille 1/0.

   La seconde photo, quant à elle, reprend toute la gamme allant, de gauche à droite du 1/0 puis 3/0 puis 4/0 puis 5/0 et enfin 7/0 que je n'hésite pas à utiliser pour un carpeau de 200 à 300 grammes utilisé comme appât. 

T1.jpgT2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Les tailles peuvent paraître impressionnantes, pourtant elles ne rebutent pas des grands becs même de taille modeste allant de 52 à 55 centimètres, puisque voici, ci-dessous, les trois sujets pris le même jour, jeudi dernier, en Marne.

T3.jpgT4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

T5.jpgT6.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

      C'était, certes, une journée de réussite mais ce qu' il me paraît le plus important de souligner est que ces trois sujets qui ne demandent qu'à grossir, ont pu être décrochés puis remis à l'eau dans de bonnes conditions qui leur laissent toutes les chances de donner du plaisir à un pêcheur...Moi ou un autre !...dans quelques mois, voire les années suivantes.

     J'ai déjà persisté et signé ! Cette expérience ne peut que me conforter dans ma position de préservation de notre ressource halieutique : Pour la recherche du brochet au vif : Hameçons de grande taille et vifs en conséquence !

     Et surtout, proscrire le triple hélas trop utilisé où l'attente interminable que prescrivent quelques spécialistes prétendus avertis qui attendent que le brochet ait engamé.

 

     Halte au massacre ! Il faudra tout de même bien qu'un jour chacun prenne conscience qu'un manqué (Rare avec les hameçons que je préconise ) vaut mieux qu'un poisson définitivement condamné !   

Publié par André MARINI - dans La pêche du brochet.
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -