"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.301 Visiteurs  

 

  1er et 21 juillet 2017

 27.584 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.227.852 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

19.881.570   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 12:18

  Nombreux sont les articles dans lesquels j'ai insisté sur l'intérêt, pour la préservation de notre faune halieutique, de n'utiliser que des vifs de taille conséquente et de gros hameçons.

  Seul bémol à l'appui de ce que je pense être une nécessité incontournable, je n'avais  jamais pris, jusqu'à présent, la précaution de photographier mon montage avant de le mettre à l'eau.

   Puisqu' hier, je me suis enfin décidé à laisser un peu de côté cette fichue impatience qui me tient au ventre de commencer à pêcher dès que j'arrive au bord de l'eau, autant que, chemin faisant, j'y consacre un article.

    Le vif tout d'abord : J'ai toujours été persuadé qu'un vif de 150, 200 grammes, voire plus, ne rebutait pas un brochet, bien au contraire. J'ai toujours prétendu que seuls les brochetons étaient épargnés parce que, s'ils prennent malgré tout par le travers, ils promènent leur proie mais finissent par la lâcher, souvent même avant que n'intervienne le ferrage.

    L'hameçon ensuite : Je préconise, toujours pour le brochet, d'utiliser des hameçons pour montages texans. Selon la taille du vif, j'utilise du 3/0, du 5/0, voire du 7/0.

     Dernière précaution indispensable pour un vif accroché par le dos, placer une petite rondelle qui gardera l'hameçon dégagé et empêchera la pointe de venir s'écraser contre le vif lors de ses évolutions ou lors de la prise par le prédateur.

     Lundi dernier, faute d'avoir consacré quelques secondes à cette précaution de base, lors d'un superbe départ j'ai amené un brochet en surface imaginant déjà ma prise dans l'épuisette mais, à ma grande surprise, il a replongé, me laissant le vif encore vivant. En le sortant de l'eau puis en l'examinant, l'hameçon s'était retourné, pointe en avant plantée dans la chair du vif. Autant pour moi, jurant mais un peu tard que l'on ne m'y prendra plus !

b1b2    


   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

b3b4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

     Le vif et l'hameçon étant posés au creux de ma main, on peut en apprécier la taille. A noter également la petite rondelle qui ne sera enfilée sur le montage qu'après que le vif soit positionné, comme le montre la quatrième photo.

     J'ai bien fait de prendre ces photos avant de mettre à l'eau puisqu'en milieu d' après-midi, un nouveau départ suivi d'une prise me permettent d'illustrer cet article.

b6b5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Bien qu'il ne mesure que 60 centimètres, ce poisson n'a pas hésité à prendre le vif. Il ne me suffit plus, conformément à ma pratique, qu'à attendre qu'il parte en s'éloignant de moi pour le ferrer et avoir ainsi toutes les chances de le piquer, d'abord, mais de le prendre par la gueule, surtout, permettant ainsi de le décrocher rapidement pour le réoxygéner en le replaçant dans l'épuisette.

b7b8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Lors du ferrage, le vif s'est détaché mais la rondelle a parfaitement joué son rôle et est même restée en place.

      Du 7/0, avouez qu'a priori celà paraît impressionnant ! Et pourtant, diablement efficace !

                            AFFAIRE A SUIVRE ? Pour moi, en tout cas, la cause est entendue. 

09/08/2011 17:06:05
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Sébastien sur l'article LA PECHE AU VIF : La preuve en images., sur votre blog La pêche en Seine-et-Marne, Marne et Grand Morin

Extrait du commentaire:

bonjour
ça fait maintenant 1 an que j'ai decouvert vos articles et depuis j'ai pris des brochets, sandres ,silures en utilisant votre methode d'eschage.... merci d'avoir partagé vos astuces
amicalement Sébastien++


voir le commentaire dans la zone d'administration ou sur votre blog

L'équipe de over-blog.com

© 2011 over-blog.com - Tous droits réservés
10/08/2011 12:22:10
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par André MARINI sur l'article LA PECHE AU VIF : La preuve en images., sur votre blog La pêche en Seine-et-Marne, Marne et Grand Morin

Extrait du commentaire:

Bonjour Sébastien.
Merci pour ce commentaire qui ne pouvait pas me faire plus plaisir. Il est vrai qu'en ce moment je passe, comme vous, beaucoup plus de temps au bord de l 'eau que devant mon écran d'ordinateur.
Toutefois, lorsque je décris  l'une de mes méthodes aussi modestement que possible et qu'elle est couronnée de succès chez l'un de mes confrères, je m'en réjouis. Bon succès à vous et au plaisir de vous lire.
Amicalement                                                   André MARINI


voir le commentaire dans la zone d'administration ou sur votre blog

L'équipe de over-blog.com

© 2011 over-blog.com - Tous droits réservés
Publié par André MARINI - dans La pêche du brochet.
commenter cet article

commentaires

Kév 28/08/2011 19:19


Bonjour,

Cela fait quelques temps que je me ballade sur votre site et je tiens tout d'abord à vous féliciter pour le travail fournis.
Concernant cet article, moi qui pêché toujours au trident je voudrai essayer avec un ameçon simple ( que j'ai déjà acheté, du 2/0 texan )mais je ne sais pas comment raccorder mon bas de ligne acier
(49 brins) à celui-ci... pouvez-vous me dire comment vous faites ?
Cordialement


André MARINI 10/08/2011 12:22


Bonjour Sébastien.
Merci pour ce commentaire qui ne pouvait pas me faire plaisir. Il est vrai qu'en ce moment je passe, comme vous, beaucoup plus de temps au bord de l 'eau que devant mon écran d'ordinateur.
Toutefois, lorsqu'une je décris aussi modestement que possible l'une de mes méthodes et qu'elle est couronnée de succès chez l'un de mes confrères, je m'en réjouis. Bon succès à vous et au plaisir
de vous lire.
Amicalement André MARINI


Sébastien 09/08/2011 17:06


bonjour
ça fait maintenant 1 an que j'ai decouvert vos articles et depuis j'ai pris des brochets, sandres ,silures en utilisant votre methode d'eschage.... merci d'avoir partagé vos astuces
amicalement Sébastien++


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -