"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 08:43

   Quel type d'hameçon utiliser pour la pêche du brochet au vif ? Celà dépend de la taille du vif utilisé et, en ce moment, je dirais volontiers : disponible !

    Depuis quelques jours, j'ai renoncé à rechercher le gardon pêché sur les lieux mêmes où l'on recherche le brochet puisque notre aimable cyprinidé est si capricieux cette année que ne pas se munir des vifs permettant de débuter une partie risque de conduire à une journée où l'on ne mettra pas les cannes à l'eau.

    Depuis l'ouverture, je suis, comme beaucoup d'entre nous, passé par plusieurs étapes.

- Tout d'abord l'utilisation des vifs dont j'avais fait une réserve.

- Puis l'utilisation des vifs pris sur le coup au risque de rechercher le brochet avec des ablettes, ce qui, sincèrement n'est pas mon truc.

- Puis l'utilisation de vifs pris dans les étangs mais même dans ce cas, j'amorce la coulée.

     Le problème du vif étant résolu grâce à la prise de poissons de bonne taille, larges comme la main, je peux enfin, depuis une dizaine de jours, utliser mes cannes à vif comme je les aime notamment pour ce qui concerne la taille et la forme de l'hameçon.

      Voici donc les hameçons que j'utilise et que je recommande vivement :

2-Decentre-offset.jpgc1.jpg

   

    

 

 

 

 

 

 

 Utilisé pour le montage texan et pour la confection des leurres, cet accessoire est connu sous des  appellations diverses.

- Hameçon décentré à large ouverture.

- Hameçon owner offset worm wide-gap.

- Hameçon canadien.

    Pour ce qui me concerne, je préfère la taille triple zéro.

    

     Grâce à cette forme particulière de la hampe, plus on tire dessus, plus la longue pointe est rentrante ce qui permet d'assurer la prise, d'épargner les petits sujets et d'écraser l'ardillon.

     Autre avantage non négligeable, il permet un ferrage rapide bien utile si le départ se fait en direction d'un arbre immergé ou d'un herbier. Si le vif est piqué par le dos, le fer se dégage très vite et prend presque toujours dans la partie dure et cornée de la gueule.

      Depuis l'ouverture, j'ai dû faire 10 sessions au vif qui se sont soldées par 12 prises et un seul manqué que j'explique par le fait que j'avais négligé de placer une petite rondelle en caoutchouc dans la courbure de l'hameçon après avoir piqué le vif.

       Voici les photos prises à la volée vendredi, journée pendant laquelle j'ai eu deux départs concrétisés.

c3.jpgc4.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Je n'ai pas pu photographier la première prise parce que, comme d'habitude, mon portable n'était pas encore sous tension, je n'avais pas préparé mon épuisette et le sujet de 85 centiètres a livré un rude combat qui ne m'a pas laissé les mains libres.

          J'ai donc paré au plus pressé en bloquant la canne le long de la berge pour remonter chercher mon épuisette et mon mètre mais la séance de cabrioles dont m'a gratifié ce poisson l'a considérablement fatigué et j'ai préféré le réoxygéner en catastrophe avant qu'il ne soit trop tard.

           Pour le second que je vous présente, j'étais prêt, même si les photos ne rendent pas compte des cabrioles et des coups de gueule mais que voulez-vous, je n'ai pas quatre bras !

c5.jpgc6.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Avec ce sujet de 70 centimètres, on remarque parfaitement, sur la photo de droite, que l'hameçon tient le poisson par la gueule. Dans ce cas...et c'est ce que je recherche....il n'est même pas nécessaire de le sortir de l'épuisette pour le libérer puis de le replonger dans son élément sans même le toucher jusqu'à ce qu'il reprenne ses esprits et quitte le filet de lui-même.

     En guise de conclusion, je persiste et signe :

 

     - J'incite à proscrire les triples qui peuvent s'avérer catastrophiques.

     - A utiliser l'hameçon canadien dont j'ai décliné les appellations plus haut.

     - A escher avec des vifs larges comme la main afin de n'avoir recours qu'à de grandes tailles ( le 1/0 au moins, le triple zéro souvent et parfois le 7/0 ). Je peux garantir que celà ne rebute pas un brochet de 60 à 70 centimètres. Bien au contraire, l'hameçon se dégage plus vite !

      - A écraser l'ardillon qui n'est pas indispensable lors de ce type d'utilisation.

      Notre faune halieutique ne se porte pas si bien que celà, qualitativement et quantitativement !

      Halte au massacre, sachant hélas que je ne serai entendu que par des amoureux de notre biotope, soucieux de préserver notre patrimoine et que les ignobles viandards qui polluent nos rives continueront à cacher dans le coffre de leur voiture des malheureux brochetons à peine sortis des jupons de leur mère. Ils "bouffent tout", prétendent-ils !

                       Cherchez l'erreur !  

27/06/2011 10:32:48
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par STEPHANE sur l'article LA PECHE AU VIF : Le choix de l' hameçon pour la pêche du brochet., sur votre blog La pêche en Seine-et-Marne, Marne et Grand Morin

Extrait du commentaire:

  Bonjour comment allez vous depuis tout ce temps ?? je me suis remis à la pêche depuis ce week-end et ça fait vraiment du bien d'ètre au bord de l'eau pendant 3 jours non stop !!
  Votre blog est vraiment très bien et pour ce qui est du double ou triple zéro c' est vraiment le top, car ça nous permet vraiment de calibrer notre brochet et une prise sûre à 90%.

© 2011 over-blog.com - Tous droits réservés
Publié par André MARINI - dans La pêche du brochet.
commenter cet article

commentaires

mozza 24/08/2011 10:41


Monsieur Marini,
J ai usé mes chaussures sur les rives du Morin sans jamais vous apercevoir cette été !! comment allez vous ??


STEPHANE 27/06/2011 10:32


Bonjour comment aller vous depuis tout ce temps ?? je me suis remis à la pèche depuis ce weekend et sa fait vraiment du bien d'ètre au bord de l'eau pendant 3 jours non stop !!
votre blog est vraiment très bien, et pour ce qui est du double ou triple zéro ces vraiment le top, cars sa nous permet vraiment de calibrer notre brochet, et une prise a 90% sur !!
avez vous changer de numéro andré ??


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -