"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 10:43

  J'en ai déjà beaucoup parlé mais pas à corps perdu me semble-t-il parce que sous ce nom presque insignifiant se cachent l' esche et l' amorce du moment.

   Initialement conçues pour nourrir les poissons d'élevage tels que la truite, le saumon ou la carpe, les concepteurs ont très vite compris quel parti ils pouvaient tirer d'une extension à la pêche traditionnelle. On déduira aisément que, destinées à des poissons dont l'alimentation est différente, la composition l'est également et les fabricants, à ce niveau, rivalisent d'ingéniosité pour en proposer de toutes sortes, de toute composition mais aussi pour de multiples usages.

   A l'origine, ces granulés, consommés par les poissons d'élevage, ont été utilisés en l'état par les pêcheurs au coup et par les carpistes mais avec quelques déboires. Le but de l'élevage étant de "forcer" la croissance du poisson, la nourriture utilisée s'est très vite avérée trop riche en huile de poisson pour être facilement digérée en milieu naturel. Partant du constat que l'on aboutissait au "gavage", résultat inverse de celui recherché, les concepteurs ont très vite mis au point des produits mieux adaptés à la pêche, notamment en diminuant le pourcentage d'huile contenue. (De 30 à 35 pour cent à l'origine, le pellet en contient environ 10 pour cent aujourd'hui ).

    Les pellets sont actuellement à base de farines animales ou végétales, donc riches en protéines, les plus répandus utilisant les farines de poissons.

    A l'inverse des bouillettes et dans la recherche d'une efficacité maximale, on conseille plutôt d'utiliser des pellets à base de farines animales en période estivale et de préférer les farines végétales lorsque l'eau est encore froide pour éviter que l'huile en suspension qui se libère lorsque l'amorce se désagrège n'affole le poisson qui délaisserait alors le tapis formé par une nourriture carnée abondante restée au fond, d'autant que son métabolisme ralenti lui permet de se nourrir assez parcimonieusement.

     J'utilise beaucoup le pellet, été comme hiver lorsque je recherche le cyprinidé et c'est une règle que je m'impose tout simplement parce qu'elle me parait mieux réussir.

-En été, lorsque l'eau s'est réchauffée : J'utilise des pellets riches en huile ( 10 pour cent environ) à base de farines animales.

-Lorsque l'eau est encore froide, j'utilise des pellets pauvres en huile ( 5 pour cent environ) mais à base de farines végétales.

 

     Mais là ne s'arrête pas la recherche du petit plus qui peut tout changer et à, ce niveau, chacun rivalise d'ingéniosité, voire d'audace, en ajoutant du sucre, des arômes, des additifs dont la liste est longue, la très répandue bétaïne chère aux carpistes...et au porte-monnaie ou que sais-je encore !

 

    1)  Le pellet pour la pêche au coup :

 

  pellets.jpg

       Comme esche : Utilisez des pellets de texture tendre de 4 mm sur hameçon de 18, de 6 mm sur hameçon de 12 à 16, de 9 sur hameçon de 8 à 12.

        Ils tiennent parfaitement à l'hameçon mais vous serez, bien entendu, amenés à les remplacer à chaque ferrée.

       Comme amorce : Procédez exactement comme les pêcheurs au chènevis en envoyant une petite pincée de 4 ou 5 grains en rappel sur votre plume au début de chaque coulée.

 

         Une petite astuce que je n'ai trouvée nulle part ailleurs : Votre pincée de rappel doit contenir quelques pellets de taille plus importante et de texture très dure. Les plus tendres seront consommés par les poissons ou dériveront avec le courant, même faible, alors que les seconds resteront sur place et se désagrégeront lentement, fixant ainsi vos "convoitises" sur le coup. 

 

        Par rapport aux pêcheurs à la graîne, vous aurez l'avantage d'avoir un coup rapidement opérationnel et vous ne courrez pas le risque de "manquer la cuisson".

        N'empêche que pour les "mordus" du chènevis comme moi , rien ne remplacera l' émotion de la touche violente et profonde. Ceci étant dit, c'est un excellent entrainement. 

 

 2)  Le pellet pour la pêche à la plombée, à fond :

            Comme esche :  Les pellets à texture tendre ne résisteront pas au lancer. Dans ce cas, utilisez des pellets à texture dure que vous fixerez au cheveu à l'hameçon.

pellets2.jpg

 

 

 

 

   S'ils ne sont pas pré-percés, utilisez la fixation à l'aide de la bague élastique que je vous ai présentée dans l'article précédent, la petite bague annexe étant enfilée jusqu'à la courbure de l'hameçon.

    Votre présentation sera identique à la monture au cheveu sans avoir à préparer celui-ci et votre hameçon pourra être utilisé à l'ordinaire si vous changez de méthode et d'esche.        

 

 

 

 

 

images.jpg

 

 

    S'ils sont pré-percés, comme ceux que je vous présente sur la photo, utilisez le montage classique au cheveu. Vous pourrez toujours réutiliser ce type de montage si vous passez au maïs ou à la micro-bouillette sur hameçon de 6 à 10. Par contre, si vous pêchez à la bouillette, vous devrez revoir votre bas de ligne pour monter un hameçon plus gros en fonction de la taille de votre bouillette.

 

 

 

 

         

      

 

         Comme amorce :

-Au feeder, votre cage peut contenir des pellets, du maïs, toutes graines toujours très attractives, le tout aggloméré à l'aide d'une amorce collante qui permettra le lancer puis qui se délitera lentement, libérant les pellets et autres graines qui tapisseront le fond.

-Au montage simple, vous utiliserez le lance-pierres ou le cobra pour "arroser" de bouillettes, de pellets, de maïs et autres graines, l'endroit où vous aurez lancé.

 

      MAIS IL Y A UN HIC ! NON, UN TRIPLE HIC ! 

 

- Dans quelques jours, nous serons plus préoccupés par l'ouverture du brochet et quelques gardons pris à l'asticot seront bien suffisants pour occuper nos journées.

-Les emballages des pellets, d'origine anglo-saxone, sont écrits en anglais et l'on si perd très vite dans la composition susceptible de correspondre à ce qui peut marcher au moment de l'utilisation.

-Comme toute innovation ou prétendue telle, ces "petites choses" sont hors de prix et cet argument est souvent dissuasif.

 

      ALORS, ON LAISSE TOUT CELA DE COTE JUSQU'A LA SAISON PROCHAINE ?

 

      Et bien non, parce que je vais vous donner une recette très simple, peu onéreuse  et que j'utilise depuis que je suis moufflet, quand mes vacances de citadin ne s'accordaient pas à mes maigres moyens financiers de jeune normalien de Versailles, évadé de ses murs austères pour quelques mois sur les bords du Lot ....Il y a 50 ans de ça !

 

- Achetez un sac de pâtée pour poussins (Je dis bien pour poussins). J'en achetais 20 Kg à l'époque et j'en avais pour mes deux mois de vacances.

-Broyez cet aliment jusqu'à le réduire en poudre très fine.

     Vous pouvez garder cette base pendant des mois dans un seau bien fermé.

 

-Pour préparer vos pellets :

- Prenez  1 livre de la base

- Ajoutez 3 oeufs ( La proportion est de 6 oeufs au kilo )...Comme vous ne préparerez que les quantités nécessaires pour quelques parties de pêche, ce n'est pas prohibitif !

- Ajoutez 5 à 10 pour cent d'huile de poisson selon la saison, en chargeant moins l'hiver (Prix non prohibitif également ).

- Roulez la pâte ainsi obtenue en petits "boudins" de 3 à 4 mm pour pêcher au coup à moins d'un centimètre de diamètre pour pêcher posé à fond.

- Laissez sécher pendant une quinzaine de jours sur un petit grillage.

- En coupant vos boudins séchés, vous aurez les meilleurs pellets du monde...et qui tiendront à l'hameçon, quel que soit le type de pêche pratiqué ! 

 

En étant prévoyant, vous pouvez toujours en avoir sous la main une fois séchés, conservés hermétiquement, au frais et au sec. Le moins que l'on puisse dire c'est que vous ne vous serez pas ruinés chez votre détaillant... A moins qu'il ne s'agisse d'une détaillante, auquel cas, vous faites comme vous voulez ! Moi, je ne réponds de rien.

 

-Pour préparer votre amorce :  

-Prenez la quantité nécessaire de base pour une partie de pêche.

-Incorporez les oeufs en respectant toujours la proportion de 6 oeufs au kilo de base.

-Incorporez 5 à 10 pour cent d'huile.

 

     La seule différence par rapport à la fabrication du pellet utilisé comme esche est le temps de séchage. Votre amorce sera suffisamment fine pour tapisser le fond. L'huile, au contact de l'eau, sera le meilleur dispersant du monde. Quant aux oeufs, ils donneront à la fois de la consistance et un attrait que tous les pêcheurs à la pâte (Je l'ai été) connaissent.

     Ensuite, libre à vous de laissez voguer votre imagination en ajoutant du traçant, du lait en poudre, des attractifs, des colorants et même le contenu de votre tirelire si vous voulez alourdir votre amorce.

 

    IL NE VOUS RESTE QUE QUELQUES JOURS POUR ESSAYER, CHERS AMIS PECHEURS, MAIS SI TEL EST LE CAS, POUR UNE FOIS, FAITES-MOI PART DE VOS CONCLUSIONS.... JE NE POURRAI QUE M'AMELIORER !     

 

commentaires

Orain jean-claude 14/03/2016 19:36

Bonsoir
Comment utiliser l' oeuf ????....le jaune simplement !!!
J' ai fait une préparation qui s'inspire des pellets et amorces qui utilisent la pâtée pour poussins, j'obtiens un résultat surprenant la préparation est consistante, comme du béton, impossible de la couper pour faire des pellets.

Je reste très intéressé par cette approche, sa simplicité surtout.

merci pour cet article très intéressant
jcl orain

André MARINI 12/04/2016 14:41

Bonjour,
Non, non, l'oeuf entier. C'est le blanc qui colle.
Ce qui m'étonne c'est que vous obteniez une amorce dure comme du béton pour faire vos pellets.
Il faut que la pâtée à poussins soit réduite en poudre, comme de la farine. Ensuite, c'est la préparation des pâtes alimentaires.
6 oeufs au Kg de farine, là, 6 oeufs au kilo de pâtée réduite en poudre. Donc 3 oeufs pour la livre, comme je l'indique dans la recette.

André MARINI 15/03/2016 07:47

Bonjour Jean-Claude.
Oeuf complet, blanc et jaune mais avant séchage, n'oubliez pas de percer votre pellet pour pouvoir l'utiliser avec un montage au cheveu ou de le travailler comme bon vous semble pour pouvoir escher.
Pour qu'ils soient moins durs au séchage, vous pouvez incorporer un peu d'huile. L'huile de chènevis est bien entendu remarquable mais l'huile ordinaire fait l'affaire. Evitez l'huile de poisson.
Sinon, mettez des restes de sardines à l'huile ou de thon. Le mélange est explosif.

geirnaert fred 27/01/2016 21:49

vraiment super et une approche moderne et serieuse du sujet merci

André MARINI 28/01/2016 07:31

Je me réjouis de votre commentaire. Bonne pêche.

guy59600 18/09/2015 11:36

merci beaucoup pour votre renseignement
une bonne journée

guy59600 17/09/2015 10:56

bonjour
jusqu’à quelle période peut-on encore attraper des carpes
amitiés

Nolan 12/04/2016 14:03

Toute l'annee mais j'en prends plus l'ete surtout en mi juimlet jusqu'en aout car les carpes se reproduisent et donc ont plus faim et la il ne faut pas hesite a jouer la carte de l'audace par exemple pour cette partie de saison ou elles se reproduisent j'utilisent des bouillettes au chocolat blanc avec un petit pellet cela etonnera le poisson qui goutera et se prendra a l'hamecon

Zef 03/10/2015 21:06

Tu peut attrape des carpe a tout moment de l'année tres dure quand cest le frey

André Marini 18/09/2015 08:22

Bonjour,
Je ne suis pas un grand spécialiste mais mes amis carpistes la pêche pratiquement toute l'année.
Je sais qu'en période de fraie elles sont trop occupées à leurs amours mais c'est quand l'eau atteint 25 degrés.
Là, on les voit fôlatrer en se frottant et elles ne mordent pas.
Le reste du temps, même lorsqu'elles sautent, elles sont bonnes à pêcher.

christophe 30/08/2015 12:04

merci
mon fils me traine à un safari truite bientot et comme je ne suis pas pecheur d'ouverture mais de nos petits torrents des alpes cela m'est tres utile

André Marini 31/08/2015 09:06

Dans ce cas, bonne journée.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -