PECHE AU QUIVER ET AU FEEDER : Essayez cette petite astuce de montage du feeder et vous m'en direz des nouvelles. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

    Je vous ai récemment présenté tous mes montages "feeders". Pour vous y reporter, vous n'aurez même pas besoin de changer de page puisqu'il vous suffira de descendre 2 ou 3 articles plus bas.

    Comme à nous tous, il m' arrive parfois que le feeder accroche l'arrière du corps de ligne ou que le bas de ligne se prenne dans le feeder ou dans le tube au moment du lancer. J'ai cherché le moyen d' éliminer cet inconvénient et je vous présente une petite modification que j'ai testée jeudi et vendredi, loin de m'imaginer que je trouverai un tel confort.

as1.jpgas2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    La première photo reprend le montage déjà présenté et que nous connaissons tous avec un tube de 8 cm, un porte-agrafe, une agrafe rapide et un feeder réservoir.

    La seconde photo montre le petit bricolage auquel je me livre sur le feeder réservoir. Je perce un petit trou dans lequel je glisse un petit anneau fabriqué par mes soins, gaîné pour la protection du fil en cas de frottement puis rentré dans le trou que je pratique dans le feeder. A l'intérieur, l'excédent de fil de cuivre est simplement rabattu et collé, lui assurant une grande solidité.

  as3.jpgas4.jpg

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

    Concernant maintenant le tube, j'ajoute un porte-agrafe à l'autre extrémité, ce qui me permet d'obtenir un montage parfaitement équilibré sans géner le remplissage du réservoir.

     Je ne m'attendais qu'à éliminer l'inconvénient du risque d'accrochage du corps de ligne par le feeder au moment du posé mais je ne m'attendais pas à obtenir un tel confort au lancer. Le feeder reste parfaitement en ligne et à 25 mètres, la précision est remarquable. De plus, lorsqu'il arrive au fond entrainé par le poids, le bas de ligne glisse le long du tube ou le long du réservoir sans que rien ne risque de le retenir ou de l'accrocher.

as11.jpgas12.jpg

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

   Voici, à gauche, le second montage léger que j'ai présenté dans l'article précédent, avec un tube plus long et un bas de ligne court. De la même façon que précédemment, je place un deuxième anneau et une agrafe rapide sur le tube.

as13.jpgas14.jpg

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

     Voici ce que j'obtiens, la seconde photo indiquant la position du feeder pendant sa trajectoire de lancer.

      Ce petit rien me permet :

1) De placer le premier anneau plus haut sur le tube puisqu'il n'y a plus de risque de prise du corps de ligne en arrière.

2) De ce fait, je gagne de la longueur et je peux, soit mettre un tube plus court donc moins sujet au frottement du fil à l'intérieur, soit augmenter la longueur du bas de ligne...soit les deux !

     En tout cas, celà fait deux jours que je pêche comme celà et le meilleur moyen de se convaincre du confort ainsi gagné est, comme toujours, d'essayer soi-même.

     Ce petit plus peut se pratiquer avec un feeder-réservoir comme avec un feder-cage.

     Avec un feeder-cage, il n'y a même pas besoin de modifier le réservoir puisqu'on peut l' accrocher très facilement à n'importe quel endroit. Il n'y a pas plus de risque d'accrochage du bas de ligne puisque la cage est remplie d'amorce. De ce fait, le bas de ligne glisse et ne se prend pas dans les mailles.      

Tag(s) : #La pêche au quiver et au feeder

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :