LA PECHE AU VIF : ESCHER SANS BLESSER LE VIF. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

Il ne peut s'agir que d'une solution rapide ou de dépannage mais je vous rassure, je ne l'ai pas inventée.

En achetant les bagues élastiques que nous utilisons pour la pêche au pellet, un dessin à l'arrière de la pochette a attiré mon attention.

Curieux, comme toujours, j'ai essayé et si le montage ne prétend pas remplacer un vif pris par le dos ou loché, il constitue une alternative de secours pour pêcheurs pressés ou qui ne souhaitent pas blesser le poissonnet pour prolonger sa vie, notamment dans le courant.

LA PECHE AU VIF : ESCHER SANS BLESSER LE VIF.
LA PECHE AU VIF : ESCHER SANS BLESSER LE VIF.

Je suis persuadé que chacun connait et utilise le contenu de cette pochette, sachant que ces bagues, pourvues d'un petit ergot permettant de passer l'hameçon, existent en diamètre 10 mais également en diamètre 8.

Attention de ne pas abîmer cet ergot lorsqu'on coupe l'une de ces bagues et lorsqu'on passe la pointe de l'hameçon dans l'ergot pré-percé.

LA PECHE AU VIF : ESCHER SANS BLESSER LE VIF.

L'utilisation habituelle consiste à remplacer le montage au cheveu pour un pellet.

S'il s'agit d'une bouillette, on revient bien entendu au cheveu classique.

LA PECHE AU VIF : ESCHER SANS BLESSER LE VIF.

Mais une seconde utilisation, préconisée par le distributeur, consiste à utiliser cette bague pour tenir un vif.

Je vous présente un montage avec un poisson mort prélevé dans mon bassin mais c'est bien entendu du vif qui convient.

J'ai utilisé du diamètre 10, un peu grand pour ce petit poisson mais parfait pour un gardon de bonne taille.

Le 8 convient pour un petit gardon ou pour une ablette.

Il suffit d' écarter un peu la bague élastique pour passer la nageoire caudale et tenir ainsi le poisson par la queue.

LA PECHE AU VIF : ESCHER SANS BLESSER LE VIF.
LA PECHE AU VIF : ESCHER SANS BLESSER LE VIF.

J'ai essayé en action de pêche mais ce n'était pas le jour et je n'ai pas eu de départ.

Toutefois, je garde la pratique en réserve lorsque le sandre, actif la semaine dernière, se remettra en mouvement.

Je pense que des améliorations sont possibles et peut-être aurons-nous l'occasion d'y revenir.

En tout cas, comme je le cite plus haut, j'ai essayé et j'ai ressorti mes ablettes fraîches...comme des gardons !  Désolé, c'est l'expression ! 

 

AFFAIRE A SUIVRE ! C'EST SI PRATIQUE ET RAPIDE ! 

Tag(s) : #techniques et matériel pour la PËCHE AU VIF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :