"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.640 Visiteurs

Record absolu 

 

  1er et 24 juillet 2017

 32.140 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.232.408 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

20.046.560   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 08:22

Avant la fermeture et en cette saison froide, le brochet fait ses réserves pour la période de fraie même s'il semble que cette année, elle soit en retard du fait d'une arrière-saison trop douce.

 

C'est malgré tout la période et, surtout, les derniers jours avant la fermeture alors autant profiter d'une pêche un peu itinérante au leurre. Lorsqu'il n'y a pas ce vent glacial, c'est plutôt agréable, vêtu d'un bon cuir huilé.

 

Le shad est roi parce que le poisson économise son énergie et ne parcourt pas de grandes distances pour s' approprier sa proie.

 

Des évolutions lentes, presque sur place lui permettent de bondir sans aller chercher bien loin, d'autant que le menu fretin qui fait son ordinaire est regroupé dans les fosses assez profondes et constitue un garde-manger sur place.

Comme tout le monde, je me plie aux conditions et je pêche au leurre avec une préférence pour le shad planant mais je l'agrémente d'un attractant qui semble bien réussir et dont j'ai déjà parlé.

 

Bien entendu, ma préférence va au ONE UP SHAD DE SAWAMURA mais il n'y a pas d'obligation si ce n'est d'utiliser l'attractant qui va avec.

 

En effet, l'attractant TRUMP de Sawamura est remarquable d'efficacité. Si comme moi, vous cherchiez l'attractant du moment, ne cherchez plus, vous l'avez trouvé mais faites vite car comme pour tous les gadgets ou produits, le poisson s'y habituera rapidement. 

 

Voici deux liens, sans doute à utiliser car ce produit est si recherché que vous risquez de tomber sur des ruptures de stock. 

Par contre, je diffère un peu dans la façon traditionnelle de l'utiliser.

 

En effet, plutôt que de n'utiliser que des shads pré-parfumés, je me tourne, selon mon inspiration du moment, vers celui qui me paraît convenir, SANS POUR AUTANT DELAISSER L'ATTRACTANT.

 

Ma préférence mais aussi ma façon de présenter le leurre m'obligent à monter en texan. 

 

Hameçons texans

MON MONTAGE SHAD
MON MONTAGE SHAD
MON MONTAGE SHAD

Montage texan

MON MONTAGE SHAD

Mais plutôt que d'utiliser systématiquement des leurres parfumés, je préfère orner ma tête plombée de deux petits réservoirs dans lesquels je placerai l'attractant et, ainsi, n'importe quel shad fera l'affaire.

PLACEZ VOTRE SOURIS SUR LE CROQUIS.

"Placer une infobulle sur un croquis", suivez le lien ci-dessous.

Jusque là, rien de bien extraordinaire mais ce qu'il faut surtout faire, c'est BOURRER LES DEUX TUBES DE COTON HYDROPHILE.

 

Ainsi, l'attractant placé dans les tubes imprégnera le coton et ne ressortira que lentement.

 

Aussi surprenant que cela paraisse, les deux morceaux de silicone rouge éveillent l'attention du prédateur, d'autant qu'ils ballotent légèrement mais restent plaqués contre le corps du shad lorsqu'on ramène.

 

Il faut utiliser un silicone souple pour qu'il s'écrase sous la pression des mâchoires et n'oubliez pas que, lorsqu'on utilise un attractant, il faut beaucoup insister au même endroit pour qu'une trainée odorante se diffuse dans l'eau et c'est souvent au quatrième ou cinquième passage qu'a lieu l'attaque.

 

BONNE FIN DE SAISON A TOUS.

14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 07:59

Tant qu'à vérifier l'efficacité d'un shad donné comme le numéro 1, autant le faire soi-même.

 

Pour moi, aucun doute, il mérite bien sa réputation de "sauve-bredouille" qu'elles que soient les conditions de pêche, même en cette saison où l'eau est légèrement trouble et où le temps incertain pousse plus à utiliser le leurre que le vif posé.

 

Il se décline en 6 tailles allant du 2 au 7, les valeurs étant exprimées en pouces ou inches mais on préfèrera les tailles moyennes de 4 avec des variantes de 3 et 5.

 

Les poids correpondant aux tailles sont exprimées en grammes avec le correspondance inches=centimètres.

 

2 inch (53 mm) – poids unitaire du leurre : 1.5 g

3 inch (68 mm) – poids unitaire du leurre : 3 g

4 inch (84 mm) – poids unitaire du leurre : 6 g

5 inch (106 mm) – poids unitaire du leurre : 12 g

6 inch (124 mm) – poids unitaire du leurre : 18 g

7 inch (148 mm) – poids unitaire du leurre : 30 g

10 inch (210 mm) – poids unitaire du leurre : 94 g

Le montage se fait en drop-shot, avec un hameçon texan ou avec une tête plombée pour bénéficier de tous les avantages mais, à mon goût, c'est le montage drop-shot qui a donné les meilleurs résultats, à condition d'utiliser une couleur sombre dans l'eau teintée.

 

Que l'on ramène rapidement, lentement, verticalement, en dandine, la nage n'est jamais perturbée.

 

Sa consistance lui permet d'être gardé plus longtemps en bouche avec l'inconvéneioent de sa fragilité alors qu'il n'est pas donné.

 

Peut-être son attractant d'origine y est-il pour quelque chose, le "trump" a odeur anisée ?

 

On trouve séparément son attractant s'il y a nécessité de recharger le leurre pêchant ou ceux qui sont encore dans la pochette et qui seraient restés trop longtemps sans servir.

 

Une petite astuce que j'utilise fréquemment.
Faire une entaille de 2 centimètres dans le ventre du shad, glisser un petit morceau de silicone rempli d'attractant que l'on recharge toutes les 4 à 5 lancers.
C'est très vite fait et cela augmente de façon spectaculaire la puissance d'attraction du leurre.

Où se le procurer, entre autres:

Mais vous pouvez, comme je l'ai fait moi-même, vous le procurer chez Pacific Pêche, par internet ou en magasin.

5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 09:41

souris sur ce logo

 

Internautes,

Pour faire tourner un logo, cherchez le code en suivant le lien ci-dessous.

En cette période où la pêche au leurre bat son plein jusqu'à la fermeture, fin janvier, ce gadget est à essayer, plombé ou non.

 

Ce qui doit être présent dans tous les esprits est que les fabricants ont épuisé les variantes de forme et qu'ils se concentrent maintenant sur la composition et la texture donnant l'allure la plus naturelle et se rapprochant le plus de la chair du poisson pour que le prédateur le garde en bouche.

 

Voici le dernier né des shads qui fait fureur auprès de beaucoup de pêcheurs au leurre.

 

Une nouvelle alose, qui a été extrêmement fructueuse pour l'équipe de RAGE au cours de la période d'essai au cours de la dernière année.

 

Il n'y a presque pas d'autre leurre souple qui ait montré des résultats similaires dans un temps si court comme le Pro Shad Zander.


Sa longueur variant de 7.5 cm à 14 cm représente parfaitement presque tous les poissons proies pour le sandre dans tous les types d'eau que ce soit canal ou rivière.

 

Non seulement la forme intelligente de la queue produit un mouvement de leurre très naturel, vacillant légèrement d'un côté à l'autre, mais élimine le risque de sur-étirement de la queue lors de la pêche en mouvement rapide dans l'eau.

 

Son mélange de caoutchouc extrêmement robuste prolonge 5 fois plus sa vie et produit une vibration à haute fréquence ressemblant à celle de l'alose très attrayante pour la perche et le sandre. 

 

SES QUALITES PRESUMEES


• Vibration maximale
• Baitfish Parfait Taille
• Action piscine naturelle
• extrêmement forte Matériel

ESCHAGE

 

Mais vous pouvez aussi avoir recours à un montage plus classique avec une tête plombée.  

Ce leurre, principalement destiné au sandre, doit planer grâce à des mouvements lents et il donne sa meilleure efficacité près du fond.

 

Dans ce cas, pour éviter les accrochages, il ne faut pas hésiter à le monter avec un hameçon canadien dont la pointe ne dépasse pas et pincer une chevrotine en tête.

Fixé ainsi, la pointe ne dépasse pas et ne peut s'accrocher mais au moment de la prise, l'écrasement du leurre fait ressortir la pointe qui prend.

 

 

C'est, à mon avis, le seul vrai montage qui devrait systématiquement être adopté par tous les pêcheurs au leurre souple.

 

Un leurre à essayer en variant les couleurs à disposition, notamment les couleurs claires pour le sandre, afin d'imiter l'ablette dans les rivières où l'alose ne remonte pas.

Cette vidéo n'est pas destinée à faire de la pub pour ce leurre mais je vous la présente pour la beauté des images.

 

Il y a en effet des années que j'essaie de photographier les sauts de la dernière chance d'un brochet mais tenir la canne et l'appareil photos en même temps relève de l'exploit. 

 

Vous remarquerez que le leurre utilisé est un fox rage mais pas de la famille des zanders pros

2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 08:38

 

Très prisé aux Etats-Unis, ce concept n'a pas encore conquis ses lettres de noblesse en France, mais de quoi s'agit-il ?

 

Une canne à lancer habituelle comporte des anneaux assez peu nombreux et dégressifs qui permettent au fil de s'engouffrer dans une sorte d'entonnoir avec les avantages et les inconvénients que cela comporte.

 

 

Le concept des micro-guides repose sur la nécessité de maîtriser le foisonnement du fil dès sa sortie du moulinet par trois ou quatre anneaux dégressifs très rapprochés puis à alléger le bout de canne par des anneaux identiques de faible diamètre. 

 

Ne vous y trompez pas, on présente ceci comme une REVOLUTION. Voire !

 

Moi, personnellement, dans les arguments avancés par les concepteurs, j'y vois peu de gain.

 

En distance de lancer ? La maîtrise du foisonnement permet d'en gagner un peu mais rien de significatif.

 

En précision de lancer ? Aucun gain.

 

En poids ? Tout au plus quelques grammes.

 

 

Mais il n'y a pas lieu de faire du mauvais esprit en dénigrant ce concept.

 

S'il est déjà adopté par des milliers d'Américains, ce n'est pas du snobisme et il faut tout de même qu'ils y trouvent un plus.

 

-En équilibrage : S'il n'y a pas de différence significative au niveau du poids, la répartition des anneaux donne une impression de légèreté et, il faut bien le dire, de confort.

 

En effet, nous savons tous que pour qu'une canne paraisse plus légère, il faut l' ALOURDIR au talon.

COMMENTAIRE DE PIERRE

Pour moi, indispensables sur un lancer pour les tresses fines: beaucoup moins de perruques (la qualité du remplissage du moulinet joue aussi beaucoup), sensibilité accrue, esthétique (subjectif...).

Par contre, avec du nylon, un peu de perte de distance.

C'est cette impression que l'on ressent et que j'ai personnellement testée mais de là à en faire le concept du siècle, il y a tout de même quelques pas que l'on ne peut pas si facilement franchir.

 

En tout cas, à défaut de l'adopter, vous saurez au moins ce qu'est la canne à "micro-guides" d'autant que vous pouvez vous attendre à la voir bientôt inonder le marché français. 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -