"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

 

Actuellement en ligne

 

1er au 17 septembre 

 21.035 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.315.060 Visiteurs

  

TOTAL ARTICLES LUS 

21.216.040   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 09:01

 

CET ARTICLE COMPLETE CELUI QUI SE TROUVE JUSTE EN-DESSOUS.

 

Toujours suivant le même principe, voici un convertisseur gouttes en grammes et réciproquement qui complète les articles concernant l' utilisation de l'ammoniaque, de la lysine ou des acides.

 

Selon le cas, ces produits se trouvent sous forme de poudre ou sous forme liquide.

 

Ne vous étonnez pas si je remonte l'article qui a suscité tant de commentaires à la suite de celui-ci de façon à ce que vous passiez facilement de l'un à l'autre.

 

Une fois encore, j'ai composé le code moi-même pour ne pas risquer l'introduction d'encarts publicitaires intempestifs.

En termes de galénique, selon la pharmacopée européenne, 1 ml correspond à 20 gouttes calibrées dans un compte-gouttes classique en verre surmonté d’une tétine en caoutchouc et 1 goutte doit peser 50 mg.

 

La règle est en fait: 20 gouttes = 1 mL = 1 gramme

 

1 goutte = 50 mg ou 0,05 gramme pour un liquide de densité 1.

Entrez le nombre de grammes ou de gouttes que vous voulez convertir puis cliquez sur "convertir..."

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 09:00

Lors de la rédaction de cet article, j'avais oublié mes notes prises au moment des essais et, malheureusement, je me suis pris les pieds dans le tapis.
Je sais que ça arrive et que vous ne m'en voudrez pas.
Je le remets donc en première position, revu, corrigé, COMPLETE et en tenant compte des remarques des lecteurs.
Si, dans un premier temps, j'ai constitué mon mélange en tenant compte des brevets des inventeurs, j'ai aussi très vite diminué les quantités jusqu'à ce que les résultats viennent.
Ne vous étonnez donc pas si mes proportions ne correspondent pas aux proportions indiquées dans les brevets.
Merci à vous. C'est ainsi que je comprends ce site, même si, parfois, je suis rappelé à l'ordre.

 

Depuis longtemps, comme l'indique le brevet français FR-A-582 224, on sait que l'ammoniaque et la triméthylamine ont un pouvoir d'appât sur les poissons.

 

La triméthylamine est de l' ammoniaque composée, dérivant de l'ammoniaque simple par la substitution de trois groupes méthyles à trois atomes d'hydrogène.

 

Elle est présente à des niveaux élevés dans le lait des vaches nourries à partir de blé et de soja mais autant utiliser de l'ammoniaque que l'on se procure facilement.

 

Cependant, bien que ces composés aient une action sur les poissons, ils permettent de les attirer mais pas de les retenir de façon efficace. Il fallait donc pousser plus loin de façon à remplir les deux fonctions.

 

Un brevet, déposé le 2 octobre 1986 par le Groupement D'Etudes Et De Recherches Navales (G.E.R.N.) avec, pour inventeurs, Jean-Paul Charbonnier et De Passemar Bernard, est intitulé Procédé et composition pour ATTIRER et RETENIR les poissons.

 

Si je cite cette invention protégée, car brevetée,  c'est parce qu'elle fait intervenir l'acide formique, réputé et très utilisé dans la fabrication des amorces à gardons.

 

Pour le reste, c'est évidemment assez compliqué mais déposé par le Groupement D'Etudes Et De Recherches Navales, ce mélange, peu connu et encore moins utilisé, doit avoir quelques qualités !

Sans prétendre me substituer aux inventeurs, je vais essayer de le décortiquer.

L'invention a pour objet une composition pour attirer et retenir les poissons dans une zone d'un milieu aquatique.
Cette composition comprend un mélange actif constitué par :
1)- au moins un élément actif choisi parmi les monoalkylamines, les dialkylamines, les trialkylamines, les polyamines et leurs oxydes, par exemple les mono, di et triméthylamines,
2)- au moins un élément actif choisi parmi les acides aminés et les amides, par exemple la lysine et/ou l'urée,
3)- éventuellement de l'ammoniaque
4)- un élément actif choisi parmi l'acide chlorhydrique, l'acide bromhydrique, l'acide iodhydrique, l'acide sulfurique, l'acide phosphorique, l'acide formique, l'acide myristique, l'acide lactique, l'acide butyrique, l'acide acétique et l'acide caproïque, à condition que le mélange comprenne de l'ammoniaque lorsque l'élément du premier groupe est une trialkylamine.

Il y a donc 4 groupes de substances que nous reprenons une à une et dans lesquelles j'ai sélectionné un composant.

 

1er groupe: On se procure facilement de l'ammoniaque que l'on sustitue à la triméthylamine.

 

Chez Castorama, tout simplement mais on le trouve dans toutes les grandes surfaces.

 

2ème groupe: La lysine.

 

La lysine est un acide aminé essentiel, c’est-à-dire que le corps ne peut la produire et qu’on doit la puiser dans les aliments et souvenons-nous que, d'intinct, le poisson va vers ce qui lui est nécessaire, d'autant que. comme les humains, son organisme n'en fabrique pas.

 

Elle est concentrée dans les muscles et elle a de nombreuses fonctions biologiques. Elle contribue, entre autres, à la croissance des os, à la formation du collagène et des anticorps, ainsi qu’au métabolisme des glucides.

 

Elle est chimiquement proche de l’arginine, un autre acide aminé, avec lequel elle entre en concurrence dans l’organisme.

 

Une fois isolée, elle se présente sous forme de poudre microcristalline blanche, inodore, légèrement salée, très soluble dans l'eau. Elle est largement utilisée en alimentation animale, notamment dans l’élevage des poulets et des porcs.

 

On se la procure très facilement sur bien des sites internet.

 

3ème groupe: L'ammoniaque sur laquelle on fera l'impasse puisqu'on l'a déjà substituée à la triméthylamine du premier groupe.

 

De plus, elle n'est indispensable au mélange que si celui-ci contient la trialkylamine du premier groupe.

4ème groupe: Les acides

 

Un élément actif choisi parmi l'acide chlorhydrique, l'acide bromhydrique, l'acide iodhydrique, l'acide sulfurique, l'acide phosphorique, l'acide formique, l'acide myristique, l'acide lactique, l'acide butyrique, l'acide acétique et l'acide caproïque,


Là, on choisira l'acide formique, d'une part, parce que l'on connait ses vertus attractives, d'autre part parce que sa maniplulation, sous réserve de quelques précautions, ne présente pas les mêmes dangers que l'acide sulfurique ou l'acide chlorhydrique.

 

On peut aussi envisager l'acide lactique ou l'acide acétique, peu dangereux.

 

On utilise l'acide formique à deux conditions:

- que le mélange comprenne de l'ammoniaque, c'est le cas.

-que l'élément du premier groupe soit une trialkylamine associé à l'ammoniaque.

 

Si je résume:

 

-1er groupe:             Ammoniaque

 

-2ème groupe               Lysine

 

-3ème groupe:       On peut faire l'impasse

 

-4ème groupe:          Acide formique

 

Selon certains spécialistes, ce mélange serait détonnant au sens figuré du terme et aurait le pouvoir d'attirer et de retenir le poisson.

COMPOSITION DU MELANGE ADDITIONNEL EN TERMES DE PROPORTIONS.

 

AMMONIAQUE                     8 grammes

LYSINE                               10 grammes environ (acide aminé essentiel)

ACIDE FORMIQUE               8 grammes

 

AMORCE

 

Bien entendu, ce mélange doit être ajouté à une amorce traditionnelle, sous réserve qu'elle soit absorbante, ce qui est le cas de toutes ou presque.

 

RECAPITULATIF DE L'AMORCE POUR 1 KILO

 

AMORCE COURANTE                                                                   1000 GRAMMES

AMMONIAQUE                                                                                    8 grammes

LYSINE                                                                                               10 grammes environ

ACIDE FORMIQUE                                                                              8 grammes

CONVERSION POUR LES PÊCHEURS QUI SE PROCURENT CERTAINS PRODUITS SOUS FORME LIQUIDE.

Litres
Poids
Millilitre
1 ml.
1 g.
Centilitre
1 cl.
10 g.
Décilitre
1 dl.
100 g.
Litre
1 litre
1000 g.

 

En termes de galénique, selon la pharmacopée européenne, 1 ml correspond à 20 gouttes calibrées dans un compte-gouttes classique en verre surmonté d’une tétine en caoutchouc et 1 goutte doit peser 50 mg.

 

La règle est en fait: 20 gouttes = 1 mL = 1 gramme

 

1 goutte = 50 mg ou 0,05 gramme pour un liquide de densité 1.

La pharmacie galénique, du nom du célèbre médecin grec Galien, est la science et l'art de préparer un principe actif pour le rendre administrable sous une forme qualifiée de galénique.
Comprimé, pilule, sachet, solution injectable, suspension, liposome sont des exemples de formes galéniques.
C'est une science sans laquelle le médicament ne peut exister.

Dans la nomenclature annoncée par les inventeurs, on peut substituer certains composants...pas toujours inoffensifs.

 

Je me suis attaché à sélectionner des produits que l'on trouve facilement et qui peuvent se manipuler avec des précautions élémentaires pour ajouter à l'amorce.

 

Je l'ai faite, testée, notamment au feeder avec, comme esches, soit des pellets percés et remplis d'acide formique, soit des grains de maïs percés d'un seul trou contenant de l'acide formique.

 

On parle souvent des secrets de pêcheurs de concours ?

 

En voici peut-être un mais qui est publié et que je vous conseille.

 

Même si vous y passez un peu de temps, essayez.

 

C'EST DE LA DYNAMITE !

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 08:29

Après avoir compris que le poisson se nourrissait par NECESSITE et non par PLAISIR, j'ai cherché, dans les végétaux, ceux qui étaient les plus riches en substances indispensables mais qui pouvaient, à la fois, servir d'amorce et d'esche.

 

J'ai découvert LE QUINOA il y a un peu plus d'un an et j'en ai fait l'une de mes recettes préférées, se substituant avec bonheur au chènevis. 

 

la graine, de couleur ivoire en forme de perle, appelée aussi « riz des Incas», n’est pas une céréale mais un légume de la famille des légumes à feuille.

 

Cette graine peu connue recèle des propriétés exceptionnelles.

 

Le quinoa est l’une des rares plantes à pouvoir survivre dans l’Altiplano andin.

Plante sacrée des Incas, le quinoa a largement contribué à l’expansion de cette grande civilisation jusqu'à ce que, dans les années 1970, les occidentaux découvrent ce précieux grain, dont la teneur en protéines de grande qualité est remarquable.

 

Réduite en farine, elle possède des qualités bien supérieures à la farine de chènevis.

 

Cuite, elle garde toute sa saveur, tient bien à l'hameçon et est plus appréciée par le poisson que le grain de chènevis cuit, d'autant qu'il n'y a pas de cosses indigestes.

Le seul inconvénient est que les ablettes y sont sensibles, comme au chènevis décortiqué.

COMPOSITION DE LA FARINE DE QUINOA POUR 100 GRAMMES:

 

1)-Hydrates de carbone ou glucides

 

  58.5 g  dont Sucres totaux : 58.5 g

Souvenons-nous que la farine de chènevis est déficitaire en sucre.

 

2)-Lipides

 

-Sans acide gras saturés mais contenant des acides insaturés essentiels: 5.04 g.

 

-Acide Oleïque :  1.22 g.

L'acide oléique vient du latin oleum et veut dire huile. C'est le plus abondant des acides gras insaturés dans notre organisme mais c'est aussi le plus important.


-Acide Linoleïque :  2.43 g


-Acide α-Linolénique :  0.2 g

 

3)-Protéines 

 

14.8 g pour 100 grammes

 

La protéine du Quinoa est exceptionnelle.

 

Elle contient un équilibre parfait entre les 8 acides aminés essentiels dont a besoin le poisson (mais aussi l'humain) et qu'il doit trouver dans la nourriture car l'organisme ne sait pas les fabriquer.

 

Parmi ces acides aminés essentiels, se trouve la LYSINE dont le chènevis est déficitaire ainsi que la cystine et la méthionine.

 

Pour les amis qui m'accompagnent dans ma recherche, souvenons-nous que la lysine est l'acide aminé essentiel entrant dans la composition d'un brevet déposé.

 

4)-Autres constituants:

 

Fibres alimentaires : 6.64 g
Sel : 0.02 g

Calcium :  80 mg
Fer :  8 mg
Magnésium :  276 mg
Phosphore :  328 mg
Potassium :  804 mg
Sodium :  9.6 mg
Zinc :  2.5 mg

Cuivre :  0.79 mg
Manganèse :  2.8 mg

Vitamine B1 :  0.17 mg
Vitamine B2 :  0.4 mg
Vitamine B3 :  0.45 mg

 

Le Quinoa est donc nutritionnellement supérieur à la plupart des céréales pour ses protéines de qualité ainsi qu'en nutriments essentiels, en plus d'être sans gluten. 

Nom des constituants

Unité

Teneur moyenne

Energie

kcal

351

Eau

g

12,7

Protéines

g

14,8

Glucides

g

58,5

Fibres alimentaires

g

6,64

Lipides

g

5,04

Sodium

mg

9,6

Magnésium

mg

276

Phosphore

mg

328

Potassium

mg

804

Calcium

mg

80

Manganèse

mg

2,8

Fer

mg

8

Cuivre

mg

0,79

Zinc

mg

2,5

Vitamine B1 ou Thiamine

mg

0,17

Vitamine B2 ou Riboflavine

mg

0,4

Vitamine B3 ou PP ou Niacine

mg

0,45

UTILISATION DE LA FARINE DE QUINOA COMME AMORCE

 

Vous l'utiliserez exactement comme la farine de chènevis ou de maïs.

 

-soit mélangée à de l'amorce.

 

-soit mélée à de la farine de chènevis à parts égales, puis huilée avec de l'huile de chanvre et/ou de l'huile de fénugrec (Ouvre l'appétit) et/ou de l'huile de romarin (Favorise la digestion) et/ou de l'huile de quinoa.

 

-soit sous forme de pains avec 1 Kg de farine de quinoa, 8 cnetilitres d'huile de fénugrec, 6 centilitres d'huile de romarin, 20 grammes de colle de poisson véritable.

Temps de séchage : 24 heures pour des pains de fixation.

Utilisable immédiatement comme amorce    

UTILISATION DU GRAIN DE QUINOA COMME ESCHE

 

1)-Faire légèrement griller les graines crues à sec sur une plaque de four pour faire ressortir la saveur qui rappelle la noisette.

 

2)-Faire cuire à l'eau exactement comme du riz, égoutter soigneuselment, ne pas conserver dans l'eau mais à sec.

 

3)-TOUJOURS utiliser du quinoa fraichement cuit, comme le chènevis.

 

Le grain cuit est facile à enfiler sur hameçon de 16 et la pêche se pratique comme au chènevis avec une petite pîncée de grains cuits en tête à chaque coulée et des retenues et relachés nombreux, certains amenant la plume hors de l'eau.

LE QUINOA EST UNE ESCHE ET UNE AMORCE EXCEPTIONNELLES MAIS UN LEGER TEMPS D'ACCOUTUMANCE EST NECESSAIRE, DE L'ORDRE DE 3 A 4 JOURS.

 

MAIS !

 

-Vous pouvez pêcher sur votre coup, régulièrement amorcé et où vous êtes seuls à pêcher.

 

-Vous pouvez pêcher sur un coup sur-pêché en AJOUTANT 2 CUILLEREES DE BICARBONATE DE SOUDE A VOTRE AMORCE pour neutraliser les acides produits par la nourriture des autres.

 

Le bicarbonate est une base qui neutralise les acides     ACIDE + BASE = SEL + EAU

 

-Derrière vous, les autres ne prendont plus rien, et peu à la graine, ALORS GARDEZ LE NOM DE VOTRE AMORCE ET DE VOTRE ESCHE CONFIDENTIELS !

OU TROUVER DU QUINOA ?

 

Au risque de vous surprendre, vous le trouverez très facilement, ce qui n'était pas le cas il y a deux ou trois ans mais faites vite car ce produit d'avenir n'échappera pas lontemps aux fabricants !

 

Les prendre de vitesse est le gage qu'ils ne pourront pas vous vendre des amorces hors de prix pour un produit que l'on peut se procurer facilement maintenant.

 

Bien sûr, j'aurais pu déposer un brevet après 1 an d'expérimentation, mais, dans ce cas, je ne pourrais pas vous communiquer l'info, ce qui n'est pas mon genre. J'aime trop le partage.

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 07:00

Pour mieux appréhender cet article, il est bien entendu préférable d'avoir lu ceux qui précèdent dont vous trouverez les liens ci-dessous:

 

NECESSITE OU PLAISIR: BESOINS NUTRITIONNELS DES POISSONS.

 

-1 ou plusieurs glucides ou sucres ou hydrates de carbone.

 

-1 ou plusieurs lipides ou acides gras mais pour les poissons on ne retiendra que les acides gras POLY-INSATURES.

 

-1 ou plusieurs protéines ou acides aminés mais on ne retiendra que les acides aminés

ESSENTIELS.

 

APRES L'AMORCE SOIT-DISANT "MAGIQUE".

 

AMORCE A GARDONS: Mise au point définitive.

 

AMORCE A GARDONS: Expérimentation réussie

J'ai, au long de ces articles, préconisé une composition ARGUMENTEE contenant:

 

1)-Des glucides,

 

2)-Des lipides mais en retenant surtout les acides gras POLY-INSATURES.

 

3)-Des protéines mais en retenant les acides aminés ESSSENTIELS.

 

J'ai également conseillé le chènevis grillé moulu comme amorce de base.

 

VOICI POURQUOI

 

COMPOSITION DES GRAINES DE CHANVRE

 

 

Glucides : 32 %

 

Lipides:

 

Les lipides contenus dans le chènevis présentent un fort pourcentage d'acide gras insaturés (90 %).

 

Certains acides gras insaturés omégas 3 et oméga 6 sont essentiels. 

 

L'huile de chanvre apporte environ 16% d'Oméga 3 et 60 % d'Oméga 6.

 

De plus, le chènevis est l'une des seules graines à contenir de l'acide stéaridonique, un Oméga 3 à l'efficacité 5 fois supérieure aux autres.

les omégas 3 et 6 interviennent dans les fonctions physiologiques de tous les tissus et assurent une croissance normale.

Ils jouent un rôle dans le développement et la physiologie de la rétine et du système nerveux.

L'apport adéquat en omégas 3 et 6 permet de garder des capacités cérébrales optimales tout au long de la vie.

Protéines :

 

Les protéines sont composées principalement de 20 acides aminés dont 9 sont essentiels

 

Ces 9 acides animés ne sont pas synthéthisés par l'organisme et doivent être apportés par l'alimentation.

 

 

Les protéines de chanvre apportent à l'organisme ces 9 acides aminés !

 

 

_Les taux ci-dessous sont exprimés en milligrammes par gramme._

 

Acides aminés essentiels

Protéine de chanvre

Protèine de référence

 

Leucine

69

66

 

Isoleucine

 

43

28

 

Lysine

 

38

58

Méthionine+Cystéine

24

25

 

Phénylalanine+Tyrosine

 

83

 

63

 

Thréonine

 

36

 

34

 

Tryptophane

 

13

 

11

 

Valine

 

53

 

35

 

Histidine

 

13

 

19

Dans la colonne de droite, vous trouvez les valeurs de référence, c'est à dire la quantité nécessaire à tout être vivant, QUEL QU'IL SOIT, être humain compris.

RESUME

S'agissant du chènevis en grains, il apporte presque tous les éléments nécessaires au poisson.

 

Glucides   32 pour cent.

 

C'est au-dessus des besoins mais dans ces glucides, certains sont directement assimilables par l'organisme donc d'autant plus intéressants. 

 

Lipides :

 

Très riche en acides gras INSATURES qui le composent, en oméga 3 et oméga 6 (90 pour cent) dont certains sont essentiels, en particulier l'acide stéaridonique que le grain de chènevis est le seul à contenir.

 

Protéines:

 

La graine de chanvre est la seule à contenir TOUS les acides aminés essentiels avec un léger déficit en lysine par rapport aux besoins.

 

Nous sommes donc en présence de l'aliment qui convient le mieux aux poissons.

CONCLUSION

 

-Le grain de chènevis contitue la meilleure nourriture pour le poisson.

 

-Son attrait pour la graine de chanvre me conforte dans l'idée qu'il ne se nourrit, non pas par PLAISIR mais par NECESSITE.

 

-Depuis que SENSAS a cessé la commercialisation, les pains de chènevis que nous trouvons sont ternes, donc issus de la compression des grains pour extraire l'huile de chanvre, hors de prix.

 

Ils ont perdu une gande partie de leur pouvoir nourrissant en lipides donc ils n'ont qu'une petite valeur.

 

-LA SEULE ET VRAIE SOLUTION EST DE LES FABRIQUER SOI-MÊME COMME JE L'AI PRECEDEMMENT INDIQUE.

 

-Chènevis en grains moulu par nos soins pour garder toutes ses propriétés.

 

1)-Soit ajout de sucre chauffé transformé en caramel qui agglomère en se solidifiant.

 

2)-Soit ajout d'huile de chanvre

et/ou d'huile de fénugrec

et/ou d'huile de romarin

et/ou d'huile de citrouille

et aggloméré avec de la colle de poisson véritable.

 

C'est la solution que je retiens avec une grande réussite en précisant que j'ajoute de la lysine pour compenser le déficit.

 

2)-Pour la fabrication des pains, délaisser le chènevis moulu du commerce qui, selon sa dénomination a un pouvoir dispersant ou un pouvoir collant mais on ne peut pas se fier aux étiquettes.

Tous les articles précédents avaient pour objectif de préparer celui-ci qui constitue le dernier de la série.
J'espère, au long de ces formulations et, parfois de ces formules, ne pas vous avoir trop ennuyés.
Si tel est le cas, je m'en excuse mais comme 1.349 lecteurs différents ont lu ces articles hier, je suis un peu rassuré.
Je constituerai une rubrique spéciale s'intitulant "Nourriture des poissons, plaisir ou nécessité ? "dans laquelle figureront ces références et d'autres que j'ai encore à vous soumettre .
Pour votre confort, j'éditerai ces 4 articles en format .pdf et vous pourrez les télécharger, les éditer, les imprimer si vous les souhaitez.
Je vous remercie tous, chers lecteurs, de votre patience.

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 09:00

 

Au risque d'être contredit, j'affirme que les poissons, à la différence des humains, ne se nourrissent pas par PLAISIR mais par NECESSITE.

 

Pour nous, c'est les deux.

Pour eux, c'est uniquement la nécessité sans notion de plaisir.

 

Toutefois, des expériences menées sur des carrassins montrent qu'il existe un plaisir "hédonique" dont la composante "cognitive" est obtenue par le conditionnement et l'accoutumance mais c'est la seule.


A ce titre, on ne doit pas négliger l'amorçage régulier au même endroit ou le bruit répété des grains de chènevis ou de maïs qui, touchant l'eau, éveillent la notion cognitive et rassemble les poissons.

Mais pour le reste, vous pouvez leur présenter tous les parfums que vous voulez et toutes les amorces possibles, s'ils ne contiennent pas, A CET INSTANT, les éléments qui correspondent à leurs besoins, vous n'aurez pas de touches.

 

Et c'est là qu'est la difficulté parce qu'en fonction des saisons, du courant, de la nature de l'eau, de la température, de l'ensoleillement... ces besoins sont différents d'un plan d'eau à l'autre et même à l'intérieur du même plan d'eau

 

Depuis longtemps déjà, je compose mes amorces moi-même et, pour cela, je suis un lecteur assidu du nourrissage des poissons d'élevage car c'est là, pour des raisons économiques faciles à comprendre, que sont réalisées les études approfondies.

 

Concernant la pêche de loisir, je n'en connais pas de sérieuses, reposant sur des bases scientifiques et des expériences.

QUELS SONT LES ELEMENTS INDISPENSABLES AUX POISSONS.

1)-LES SUCRES OU GLUCIDES OU HYDRATES DE CARBONE.

  • Le glucose
  • Le saccharose ou sucre ordinaire.
  • Le lactose ou sucre d'origine animale.
  • Le fructose.
  • Le sorbitol.
  • Le mannose.
  • l'amidon,
  • les fibres végétales comme la cellulose.
  • les farines de crustacés comme la chitine.

L'immense avantage des hydrates de carbone, en dehors de constituer un apport énergétique important, est de pouvoir être assimilés très rapidement.

 

Cependant, quel que soit le glucide choisi, il ne doit pas dépasser 10 à 25 pour cent d'une amorce en fonction des saisons.

 

On peut incorporer un ou plusieurs glucides, par exemple le glucose C6 H12 O6 immédiatement utilisable par l'organisme et le saccharose C12 H22 O11 à condition que le total ne dépasse pas 10 à 25 pour cent.

2)-LES LIPIDES OU ACIDES GRAS.

 

On ne gardera que les acides gras POLY-INSATURES ou acides gras oméga 3 et on délaissera les acides gras saturés
 

A-De source végétale

 

-Huile de lin

-Huile de chanvre

-Huile de chia

-Huile de fénugrec

-Huile de romarin.

-Huile de citrouille

 

B)- De source marine

 

-Huile de poisson

-Huile de krill

 

Les poissons ont un besoin vital d'acides gras de la série w3 (Oméga 3) qui sont dits acides gras essentiels administrés sous forme liquide pour faciliter leur digestion.

 

On délaissera les acides gras POLY-SATURES qui ne se présentent sous forme liquide que lorsqu'ils sont à la température du corps d'un animal à sang chaud alors que les poissons, animaux à sang froid, les digèreront très mal. 

 

Le débat reste ouvert chez les pisciculteurs mais la tendance générale est d'apporter plus d'énergie sous forme lipidique dans la ration pour économiser les protéines chères et génératrices de pollutions azotées.

 

Cependant, quelle que soit l'huile contenant l'acide gras poly-insaturé choisi, elle ne doit pas dépasser 10 à 30 pour cent d'une amorce en fonction des saisons.
 

On peut utiliser plusieurs acides gras POLY-INSATURES, pourvu que leur total ne dépasse pas 10 à 30 pour cent.
Considérant que les huiles proposées ont d'autres vertus, digestives, laxatives, ouvrant l'appétit, c'est même recommandé.
Par exemple
Huile de chanvre + huile de romarin
Huile de fénugrec+ huile de romarin
Huile de chanvre + huile de citrouille

3)-LES PROTEINES OU ACIDES AMINES

 

Les biochimistes distinguent deux groupes d'acides aminés constituant les protéines :


A)-Les acides aminés non indispensables qui peuvent être synthétisés à partir d’une chaîne carbonée et les acides aminés essentiels, indispensables, que les animaux ne peuvent synthétiser et qu'ils doivent, par conséquent, trouver dans leur nourriture.


B)-Liste des acides aminés ESSENTIELS, indispensables aux poissons

¤ Arginine,
¤ Histidine,
¤ Isoleucine,
¤ Leucine,
¤ Lysine,
¤ Thréonine,
¤ Tryptophane,
¤ Valine,
¤ Méthionine,
¤ Phénylalanine.

 

Les protéines ou acides aminés peuvent être apportés par différentes matières premières:

 

-Farines de poisson,

-Farines végétales comme la farine de soja

-Farines animales comme la viande ou le sang.

 

Mais la digestibilité des protéines varie de 60 à 90 pour cent selon leur origine, les plus digestes étant les farines de poisson TRAITEES A BASSE TEMPERATURE.


Cependant, quelle que soit la farine contenant l'acide aminé essentiel choisi, elle ne doit pas dépasser 40 à 55 pour cent d'une amorce en fonction des saisons.

On peut utiliser plusieurs farines contenant des acides aminés essentiels, pourvu que leur total ne dépasse pas 40 à 55 pour cent.
Par exemple,
Farine de soja + farine de poisson
Farine de blé ou chapelure + farine de krill
Chènevis moulu + farine animale

EN RESUME, COMPOSITION IDEALE D'UNE AMORCE.

 

COMPOSANT                                                                                POURCENTAGE

 

-1 ou plusieurs glucides ou sucres ou                                 10 à 25 pour cent

hydrates de carbone

 

-1 ou plusieurs lipides ou acides gras                                  10 à 30 pour cent

mais pour les poissons on ne retiendra

que les acides gras POLY-INSATURES

 

-1 ou plusieurs protéines ou acides aminés                        40 à 55 pour cent

mais on ne retiendra que les acides aminés

ESSENTIELS.

 

COMMENTAIRE

 

1er exemple, en période froide:

 

j'augmente la proportion des lipides puisque le métabolisme est ralenti et que les poissons se déplacent le moins possible mais je diminue les acides aminés essentiels.

 

GLUCIDES                                                    LIPIDES                                  PROTEINES

 

25 pour cent                                              30 pour cent                           45 pour cent

 

2ème exemple, en période chaude

 

Le métabolisme est au maximum et le poisson se déplace beaucoup.

Je diminue la proportion des lipides au profit des protéines

 

GLUCIDES                                                    LIPIDES                                  PROTEINES

 

25 pour cent                                               20 pour cent                          55 pour cent

 

 

J'espère ne pas vous avoir trop ennuyés en vous présentant ma base de recherche qui, comme vous pouvez vous en douter, n'est qu'une approche.

Je précise que je ne suis même pas autodidacte mais simple auto-testeur dont la passion pour la pêche me fait parfois aller très loin dans ma recherche des meilleures amorces et des meilleures techniques.

 

Mais posez-vous tout de même une question !

 

LA COMPOSITION DES AMORCES EST-ELLE ECRITE SUR LES PAQUETS QUE VOUS ACHETEZ ?

 

NON ?

 

ALORS, POURQUOI ?

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 09:24

J'ai bien précisé, lors des deux articles précédents, que l'amorce intermédiaire entre le pain de chènevis et l'amorce directe composée ainsi...

 

-Chènevis grillé moulu 1 Kg

-Huile de fénugrec 5 centilitres

-Huile de romarin 2 centilitres

-Asticots Ebouillantés

-Acide formique 4 gouttes

-Colle de poisson 200 grammes

 

...avait la propriété d'attirer et de retenir longtemps les gardons sur le coup, tout en précisant qu'aucun cyprinidé n'y restait insensible.

 

Lorsque les gardons sont présents et que les touchent se succèdent sans interruption, tout va bien mais lorsqu'un temps mort arrive, il faut vite changer de canne et monter beaucoup plus gros.

 

Si les gardons sont partis, c'est qu'ils ont été dérangés.

 

Ce peut être un brochet ou un silure, bien sûr mais ce peut être, de façon plus probable, de gros cyprinidés et quand on sait, à l'endroit où je pêche, la taille des "engins" qui peuvent hanter le fond, mieux vaut être prêt à les recevoir.

 

Ce barbeau, qui fait la diagonale de mon épuisette, pèse bien entre 6 et 7 Kg alors du 10 centièmes ne pèserait pas lourd, même si, par prudence, j'ai un petit moulinet de réserve de fil sur ma canne. 

 

Ce poisson est d'ailleurs une vieille connaissance comme cela se produit souvent.

 

On reconnait un "habitué" à l'excroissance de chair qui boursouffle sa lèvre, stigmate d'une ancienne piqure d'hameçon.

 

J'ai aussi remarqué, au fil du temps, que l'hameçon planté et les stigmates étaient toujours du même côté de la bouche.

 

Alors ? Poisson gaucher et poisson droitier ? Pourquoi pas !

 

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 09:04

Après bien des essais de dosage, j'ai enfin mis au point l'amorce que j'ai dernièrement annoncée.

 

Voici les ingrédients qui la composent et que j'ai alignés dans l'ordre pour vous les présenter.

 

 

De gauche à droite, chènevis grillé moulu, huile de fénugrec, huile de romarin, asticots, acide formique, colle à poisson véritable.

 

Reprenons maintenant dans l'ordre afin de définir les dosages.

 

1)-LA BASE

 

 

-Chènevis grillé moulu:     1 KG

-Huile de fénugrec             5 centilitres.

-Huile de romarin               Odeur très forte bien qu'agréable : quelques gouttes, pas plus. 

 

2)-LES AJOUTS

 

 

-Asticots:

 

Ne pas oublier de les ébouillanter puis de les égoutter soigneusement. Si vous les incorporez vivants, ils se promèneront aux quatre coins de votre garage et même lorsque vous aurez collé ils trouveront le moyen de sortir, affaiblissant les boules ou les pavés.

 

-Acide formique:

 

ATTENTION AU SURDOSAGE

 

4 à 5 gouttes suffisent sous peine de neutraliser l'odeur et de rendre l'amorce piquante au risque d'obtenir l'effet inverse à celui recherché.  

 

3)-LE COLLAGE

 

 

-Colle de poisson véritable, obtenue à l'aide des vessies natatoires des esturgeons. 200 grammmes.

 

4)-COMPOSITION

 

-Chènevis grillé moulu   1 Kg

-Huile de fénugrec          5 centilitres

-Huile de romarin             quelques gouttes

-Asticots                            Ebouillantés

-Acide formique                  4 gouttes

-Colle de poisson              200 grammes

 

TEMPS DE SECHAGE: 24 HEURES POUR AMORCE DE FIXATION

 

PAS DE TEMPS SECHAGE: POUR UNE PARTIE DE PÊCHE LE JOUR-MÊME.

 

5)-CONCLUSION

 

En terme d'amorçage, à mon avis, on ne peut pas faire mieux. Le résultat est explosif au point d'amener les gardons là où on ne les amène jamais.

 

Attendez-vous à remuer aussi d'autres cyprinidés. Ils sont TOUS particulièrement sensibles aux ingrédients.

 

Il est donc conseillé d'utiliser cette amorce lorsque la faune halieutique est essentiellement composée de gardons, sinon, les casses sont nombreuses.

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 07:10

L'amorce à gardons que je vous présente aujourd'hui se situe à mi-chemin entre le pain de chènevis et l'amorce traditionnelle.

 

Par contre, je peux attester de sa grande capacité d'attraction et de maintien sur le coup des poissons recherchés mais aussi de poissons moins recherchés comme les chevesnes ou les barbeaux.

 

Je l'ai composée, testée et, surpris du résultat en cette saison, j'en communique la composition tout en précisant qu'elle sera sans doute efficace une bonne partie de l'année.

 

La base est essentiellement constituée de chènevis grillé moulu.

 

Dans la composition, je donne ma recette complète, restant bien entendu que vous pouvez la simplifier en occultant un ou plusieurs ingrédients, sans toucher à la base.

 

1)-BASE

 

Chènevis grillé moulu.

 

Personnellemnt, je le prépare moi-même en faisant griller du grain sur une plaque de four puis en le passant au moulin à café mais on peut l'acheter tout prèt.

 

Huile de fénugrec

 

Huiler le chènevis est toujours un plus mais s'il s'agit de fénugrec, vous allez toucher le jackpot.

 

 

Huile de romarin

 

Souvenons-nous que l'assemblage romarin-fénugrec est en général détonnant...et étonnant, l'un ouvrant l'appétit et l'autre facilitant la digestion.  

 

 

Esches animales

 

Ebouillantez vos restants d'asticots en les trempant simplement puis en les égouttant soigneusement.

 

Mélanger le tout et vous avez déjà une amorce de très haute qualité mais qu'il faut maintenant agglomérer.

 

Colle de poisson

 

Pour cela, utilisez de la colle de poisson mais ATTENTION, de la vraie, celle qui est naturelle et fabriquée à partir des vessies natatoires des esturgeons.

 

Voici une adresse où vous pouvez vous procurer un produit de très haute qualité.

 

2)-ADDITIF

 

Si vous possédez de l'acide formique qui entre dans la composition de nombreuses amorces à gardons, ajoutez-en une seringuée ( 4 goutttes par kilo d'amorce).

 

3)-FINITION

 

Après avoir mélangé le chènevis grillé, l'huile de fénugrec, l'huile de romarin, les esches ébouillantées et, éventuellement l'acide formique, ajoutez, en tournant, de la colle de poisson en poudre jusqu'à ce que vous sentiez que votre mélange devient très pâteux.

 

A ce moment, versez votre composition sur une planche et compressez ausi fortement que possible.

 

Après avoir étalé votre pâte, n'oubliez surtout pas de tracer des traits avec la pointe d'un couteau parce que vous ne pourrez plus couper le pain ainsi obtenu lorsque la colle aura pris.

En matière d'amorce à gardons, il n'est pas possible de faire mieux et si vous ne prenez pas avec ceci, restez dans votre fauteuil devant la télévision.

 

N'oubliez pas que vous avez constitué de véritables pains de chènevis et que l'effet attractif ne se fera pas sentir tout de suite mais, surtout, n'essayez pas de "démarrer" le coup avec de la farine. Le mieux est d'amorcer la veille, les pains ayant une durée de vie de plusieurs jours. 

 

AMORCES DE RAPPEL

 

En ce moment, votre rappel ne doit être constitué que d'esches animales.

-S'il y a peu ou pas de courant, une pincée d'asticots sur la plume en tête de coulée.

-S'il y a un peu de courant ou un courant soutenu, ajoutez de la colle Mingot (Colle à asticots) dans votre boîte et lancez une petite pincée d'esches ainsi agglomérées en tête de coulée.

 

Plus tard en saison.

-Pêche au chènevis avec une pincée de grains en tête de coulée.

-Ou pincée d'asticots, seuls ou agglomérés.

 

Surtout aucune farine ni esche végétale comme le blé ou le maïs.

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 07:33

Je ne pensais pas que la publication des brevets puisse susciter de telles réactions.

 

TOUTEFOIS, pour que les choses soient claires:

 

1-J'ai retrouvé les formules.

 

2-J'ai expérimenté jusqu'à trouver celle qui semble convenir parmi une panoplie pour le moins abondante.

 

3-J'ai aussitôt écrit à l'ONEMA pour infirmation ou confirmation de la possibilité d'utiliser les produits.

André MARINI
marini.andr@orange.fr
Secrétaire de l'AAPPMA de Crécy la chapelle.
Auteur du blog
www.pecheurdumorin.fr

Bonjour Monsieur FAU ,
Je me permets de vous poser une question assez technique qui appelle forcément quelques interrogations et pour laquelle je souhaite votre commentaire.

Depuis longtemps, comme l'indique le brevet français FR-A-582 224, on sait que l'ammoniaque et la triméthylamine ont un pouvoir d'appât sur les poissons.

Un brevet, déposé le 2 octobre 1986 par le Groupement D'Etudes Et De Recherches Navales (G.E.R.N.) avec, pour inventeurs, Jean-Paul Charbonnier et De Passemar Bernard, est intitulé Procédé et composition pour ATTIRER et RETENIR les poissons.

Le deuxième brevet, dans sa composition, peut faire intervenir
-Un composé indispensable, sous forme de mono, di ou triméthylamine
-l'ammoniaque
-la lysine, acide aminé essentiel donc nécessaire à l'organisme qui n'en produit pas.
-Un acide, formique ou acétique par exemple.
-L'urée

En quantité préconisée, aucun de ces composants n'est nuisible à la faune aquatique, à sa vie, sa reproduction, sa conservation..

J'ai expérimenté avec des résultats incroyables.

Toutefois, je m'interroge par rapport aux articles suivants du Code de l'Envionnement

Article L.436-7 al. 1

Le fait de jeter dans les eaux libres des drogues ou appâts en vue d'enivrer le poisson ou de le détruire.

Article L.432-2

Le fait de jeter, déverser ou laisser écouler dans les eaux mentionnées à l'article L.431-3 (eaux libres), directement ou indirectement, des substances quelconques dont l'action ou les réactions ont détruit le poisson ou nui à sa nutrition, à sa reproduction ou à sa valeur alimentaire.

Quelle est votre appréciation par rapport à l'utilisation de ces produits ?

Sont-ils en accord avec les articles du Code de l'Environnement ?

Ou, au contraire, sont-ils interdits malgré deux brevets déposés ?

J'ai, bien entendu, décortiqué et commenté ces compositions sur mon site

www.pecheurdumorin.fr

Merci de l'attention que vous ne manquerez pas de porter au présent courrier.

Respectueusement

André MARINI

J'ai reçu, le soir-même confirmation du courrier par l'ONEMA

Bonjour Monsieur Marini,

Je prends connaissance de votre questionnement qui ne manque pas d’intérêt. La question étant, comme vous en convenez, assez technique, je ne manquerai de vous apporter une réponse dans les jours prochains.

Bien cordialement,

Jean-Marc FAU

Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques

Chef de service départemental de Seine et Marne

288, rue Georges Clémenceau

77005 MELUN Cedex

Tel : 01 60 65 38 22

Port : 06 72 08 14 79

jean-marc.fau@onema.fr

Voila où en sont les choses, considérant que l'ONEMA doit faire des recherches car il ne peut pas se permettre, en qualité de dépositaire de l'autorité publique, de fournir des indications fausses ou approximatives.

 

De ce point de vue, je me fie sans crainte aux grandes compétences de Monsieur FAU

 

DONC, EN CONCLUSION :

 

Je ne parlerai plus de ces compositions tant que les Autorités n'auront pas communiqué de réponse.

 

Il est donc inutile de m'adresser ce courrier de Ministre puisque, si c'est interdit pour tout ou un produit, je laisse ceci de côté.

 

En effet, même protégé par brevet, ceci ne signifie pas que la loi en permette l'usage. Souvenons-nous du poisson-nageur à 3 triples, breveté et en vente bien qu'interdit à l'usage.

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 07:23

 

Voici les deux articles du Code de l'Environnement qui posent éventuellement question à l'utilisation de la composition que j'ai annoncée dans les deux articles précédents.

 

ARTICLES D'INTERDICTION DU CODE DE L' ENVIRONNEMENT

Article L.432-2

 

Le fait de jeter, déverser ou laisser écouler dans les eaux mentionnées à l'article L.431-3 (eaux libres), directement ou indirectement, des substances quelconques dont l'action ou les réactions ont détruit le poisson ou nui à sa nutrition, à sa reproduction ou à sa valeur alimentaire.

Article L.436-7 al. 1

 

Le fait de jeter dans les eaux libres des drogues ou appâts en vue d'enivrer le poisson ou de le détruire.

 

COMMENTAIRES

1-Cette composition est déposée sous forme de deux brevets aux fins d'être utilisée par les pêcheurs.

Peut-on, une seule seconde, imaginer que les chercheurs aient fait breveter des compostions non utilisables ?

 

2-Article L432-2

 

En aucun cas, ces substances n'ont pour action ou pour réaction de détruire le poisson ou de nuire à sa nutrition, à sa reproduction ou à sa valeur alimentaire.

 

3-Article L.436-7       al. 1

 

En aucun cas les substances présentes n'ont pour effet d'enivrer le poisson ou de le détruire, bien au contraire.

LE BUT RECHERCHE EST D'ATTIRER ET DE RETENIR LE POISSON comme le ferait n'importe quelle amorce.

 

Il n'y a donc aucune raison pour que la composition soit interdite ou l'un de ses composants.

 

LA PREUVE EN IMAGES

 

Quelques échantillons de la pêche réalisée hier de 17 à 18 heures, soit une heure de pêche.

 

Arrivent instantanément les chevesnes, puis les gardons, assez monstrueux à cette période de l'année puis les barbeaux.

 

 

 

 

 

 

 

Pour que tout soit clair, je prends l'attache de Monsieur FAUX, Chef de l'ONEMA.

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 07:18

 

A la lecture du tableau des 34 résultats des essais de composition du brevet déposé par le Groupement D'Etudes Et De Recherches Navales (G.E.R.N.) et intitulé Procédé et composition pour ATTIRER et RETENIR les poissons, j'ai forcément procédé à mes propres expériences.

 

1-RAPPEL DES RESULTATS OBTENUS PAR LES CHERCHEURS

 

2-CHOIX DE MES CONSTITUANTS.

 

J'ai tout d'abord éliminé les éléments mono, di et triméthylamines, trop dangereux ainsi que la triéthylamine pour la même raison.

 

Je vous rassure tout de même. Sous ces noms apparemment barbares, se cachent des produits que l'on rencontre tous les jours sous une forme inoffensive.

 

Ainsi :

La diméthylamine est un composé organique et une amine secondaire. C'est un gaz inflammable incolore et qui a l'odeur d'ammoniaque et de poisson à l'état liquide.

Je l'ai remplacée par de l'ammoniaque.

 

La triméthylamine est une substance mise en évidence dans l'haleine, l'urine la sueur ou la salive chez les patients souffrant du syndrome de Fish odor. (Odeur de poisson pourri).

Je l'ai remplacée par du poisson cru haché que j'ai laissé se corrompre dans un bocal fermé.

 

La monoéthylamine et la triéthylamine sont très inflammables, donc éliminées.

 

J'ai donc utilisé:

 

A-De l'ammoniaque que l'on se procure très facilement en magasin.

 

B-Du poisson cru haché non corrompu.

 

C-Du poisson cru haché et corrompu.

 

D-De la lysine que l'on peut de procurer sur internet mais que j'ai simplement demandé à mon pharmacien qui me l'a commandée.

 

E-De l'urée que l'on peut se procurer sur internet mais qui sert à faire les préparations pharmaceutiques. Je l'ai donc également demandée à mon pharmacien qui peut, soit l'avoir en stock, soit la commander.

 

F-De l'acide formique que l'on peut se procurer sur internet.

-De l'acide lactique au rayon droguerie de Castorama.

-De l'acide citrique au rayon droguerie de Castorama.

-De l'acide chlorhydrique, chez Castorama.

-Du sel d'oseille au rayon droguerie de Castorama. 

 

G-Du chlorure d'amonium qui peut être utilisé comme complément alimentaire et se trouve très facilement sur internet.

 

3-MON AMORCE

 

J'ai, à chaque fois, préparé 900 grammes d'amorce traditionnelle lambda.

 

J'ai ajouté 100 grammes de ma composition.

 

TOTAL 1 KG

 

Les jours de pêche se sont succédés avec, à chaque fois, même coulée, amorce en quantité égale, même heure et même durée de pêche.

 

4- ESSAIS AVEC DES COMPOSITIONS DIFFERENTES.

1
Ammoniaque
Poisson corrompu
Acide formique

Pas de résultat.

Avec cette composition, c'est comme si je n'avais rien fait.

 

 

2
Ammoniaque
Poisson corrompu
Urée

Un petit mieux mais sans résultat particulièrement probant.

3
Ammoniaque
Poisson cru haché trempé dans l’ammoniaque
Acide formique
Lysine
Urée

Assez bons résultats mais je sens que l'acide formique ne convient pas.

4
Oxalate d'ammonium
Poisson haché trempé dans l'ammoniaque
Acide formique
Urée

 

Quelques frémissements mais je sens que l'acide ne convient pas.

 

Je n'arrive pas à garder le poisson.

5
Chlorure d'ammonium
Poisson haché trempé dans l'ammoniaque
ACIDE CHLORHYDRIQUE
Urée

L'explosion. Les gardons sont comme fous. Je les ai, je les garde jusqu'à ce que je cesse d'amorcer et là, plus rien, ils sont partis.

 

J'ai trouvé l'acide qui convient pour ce mélange mais je ne suis pas satisfait parce que je n'aime pas la dangerosité de l'acide chlorhydrique.

 

Je change l'acide chlorhydrique pour du sel d'oseille: Même résultat mais avec un acide oxalique qui se manipule bien, donc

 

FORMULE A RETENIR

6
Ammoniaque
Poisson cru haché trempant dans l’ammoniaque
Acide formique
Lysine
Urée

Bons résultats mais avec trop de temps morts pour que l'on puisse plébiciter ce mélange. Je sens également que l'acide ne convient pas.

7
Ammoniaque
Poisson haché trempé dans l’ammoniaque
SEL D'OSEILLE
Lysine
Urée

 

C'est le déchainement et de gros sujets, en plus.

 

Les touches sont à chaque coulée ce qui est rare à cette époque.

 

Je change volontairement de coulée en amorçant uniquement au rappel et je les ai dès que la boulette arrive au fond.

 

A RETENIR ! 

Un conseil, toutefois. Lorsque vous vous rendez chez votre pharmacien pour la lysine, l'urée ou un acide, annoncez la couleur, sinon, vous risquez de ressortir du magasin entouré de deux grands gaillards en blanc et vêtu d'une camisole de force !

 

Ce serait dommage que cela m'arrive. J'ai encore tant de combinaisons à tester !

Publié par André MARINI - dans Recherche d'amorce
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -