LE DECLIN DE L'ANGUILLE EUROPEENNE EST-IL IRREMEDIABLE ? - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

  Le garde-pêche de l'Association l'Epinoche a déjà attiré l'attention de nos lecteurs sur l'anguille, espèce menacée à l'échelon européen et qu'il conviendrait de "laisser tranquille", comme il le suggère.
   Voici, à votre intention, le commentaire de l'introduction d'un excellent dépliant édité par l' Office national de l'Eau et des Milieux aquatiques dont j'aurai l'occasion, au fil d'articles futurs, de vous reparler en termes de plan de sauvegarde.

       Après avoir subi un brusque effondrement vers les années 1980, la population d'anguilles européennes poursuit son déclin, à tel point que son niveau actuel menace la survie de l'espèce. Cette situation résulte d'un ensemble de facteurs défavorables contre lesquels il est particulièrement difficile de lutter.





- L'inaccessibilité de certains cours d'eau barrés par des ouvrages infranchissables.
- La disparition des habitats favorables à l'espèce, notamment les marais côtiers.
- La mortalité due à l'entrainement vers les turbines lors du retour vers l'océan.
- La grande sensibilité de l'espèce aux contaminants toxiques et aux produits phyto-sanitaires.
- L'exploitation par la pêche à tous les stades de la vie.
- L'introduction de "l'anguillicola crassus", parasite spécifique qui perturbe la migration marine des adultes.

      L'avenir de l'espèce se joue aujourd'hui à l'échelon communautaire. 
      En effet, l'anguille européenne a la particularité d'être issue d'une même souche dont l'aire de ponte se situe dans la mer des Sargasses et dont la croissance s'effectue dans les estuaires et dans les milieux dulcicoles européens. Ainsi, seules une approche et des mesures européennes pourront garantir une contribution équilibrée et équitable de chaque Etat membre à la gestion de ce stock unique, réparti sur l'ensemble de notre continent. 
   Le Conseil des ministres de l'Union européenne a voté un réglement européen en septembre 2007, instituant des mesures de reconstitution du stock d'anguilles. Il convient, à ce stade, de faire la différence entre un réglement et une directive.
             *Un réglement européen est une loi communautaire applicable directement dans tous les Etats membres sans que ces derniers aient besoin de la traduire dans les textes nationaux.
              *Une directive est un acte juridique communautaire non applicable dans les Etats membres si elle n'est pas traduite dans les textes nationaux.

    Une telle différence, traduite en termes législatifs et réglementaires, fait mesurer la gravité du problème si l'on ajoute que l'anguille figure sur la liste des espèces en déclin et est inscrite à l'annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, dites "Cites". 
    Quand on connait le périple encore mystérieux de cette espèce des aires de croissance aux aires de reproduction, on comprend  mieux, hélas, qu'elle soit gravement menacée puisqu'elle n'est épargnée à aucun stade.
     Pour nous, pêcheurs, l'anguille n'est pas seulement une "proie" qu'il convient d'épargner pour contribuer à sauvegarder l'espèce. C'est aussi un "baromètre" de nos cours d'eau qu'il convient de connaître aussi bien que possible pour apprécier, à notre niveau, les menaces qui pèsent sur l'ensemble de la faune et de la flore aquatiques.     

26/08/2012 18:25:01
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par cristaufe sur l'article LE DECLIN DE L'ANGUILLE EUROPEENNE EST-IL IRREMEDIABLE ?, sur votre blog La pêche en Seine-et-Marne, Marne et Grand Morin

Extrait du commentaire:
Bonsoir,

 Ll'article date de 2009.

 Je voudrais savoir quelles mesures ont été entreprises pour éviter que l'anguille disparaisse de nos cours d'eau. Qu'en est-il de la pêche dans les estuaires?

voir le commentaire dans la zone d'administration ou sur votre blog

L'équipe de over-blog.com

                    

Tag(s) : #L'anguille, une espèce gravement menacée

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :