"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.301 Visiteurs  

 

  1er et 21 juillet 2017

 27.584 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.227.852 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

19.881.570   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 10:36

Il est vrai que je vous rebats les oreilles avec l'utilisation de la plombée perdue, mais POURQUOI ?

 

Suis-je radin ?        non

 

Suis-je obligé de me débarrasser de ma vieille ferraille ?     non

 

Suis-je à la recherche de la solution la plus pratique ?      un peu

 

Suis-je écologique ?     OUI

 

Les plombées traditionnelles sont en plomb alors que les plombées perdues (ou non) sont en fer.

 

Savez-vous que LA LOI interdit aux chasseurs d'utiliser des cartouches à plomb traditionnel "dès lors que la gerbe est susceptible de retomber dans l'eau" ?

 

Une cartouche, c'est au maximum 36 grammes de plomb.

 

Avouez que c'est peu, comparé à nos plombées de 60, 80, 100, 140 grammmes.

 

Et que se passe-t-il lorsqu'elles restent au fond ?

 

Elles s'oxydent et si le plomb n’a pas de fonction biologique connue, le métal et ses composés sont toxiques par inhalation ou ingestion.

 

Les effets sont cumulatifs.

 

Les maladies provoquées sont regroupées sous le nom de saturnisme.

 

Alors, qu'attendons-nous pour contribuer à la meilleure santé de nos

 

rivières ?

 

Publié par André Marini - dans Articles divers
commenter cet article

commentaires

Pierre Flabbée 08/10/2015 10:28

Bonjour Monsieur Marini, je suis d'accord avec vous pour éviter de laisser du plomb au fond de l'eau. Toutefois, les conséquences environnementales en sont minimes: le plomb ne peut pas s'oxyder dans l'eau faute d'oxygène. Par ailleurs, sa solubilité en conditions normales n'est que de 10ppb ( 10 microgrammes par litre) soit la norme pour l'eau potable. Les poissons ne commencent à être intoxiqués qu'à partir de 1mg/l pour les plus sensibles. L'interdiction des plombs de chasse vie à pévenir l'ingestion des grenailles par les oiseaux. Mais il est vrai que dans certaines eaux acidifiées, la solubilité peut être multipliée par 10, et certains composants du plombs sont davantage solubles. Donc, principe de précaution!

André Marini 10/10/2015 15:10

Merci pour toutes ces précisions.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -