LA PÊCHE AU LEURRE: Fabrication du liquide destiné à imprégner le leurre ANDMAR. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

 

 

Je dédie cet article à :

 

Philippe, Pierre et Manu,

 

mes trois lecteurs et amis

 

qui m'ont aidé dans l'amélioration du leurre ANDMAR.

 

Qu'ils en soient très chaleureusement remerciés.

 

 

Je vous rassure, je ne vais pas vous entrainer dans une leçon de chimie que je serai d'ailleurs incapable de faire.

 

Pour composer le liquide destiné à imprégner le leurre ANDMAR, je pars d'un postulat:

 

LE SANDRE EST UN CHAROGNARD puisqu'avec l'anguille et le silure, il est le seul poisson à prendre régulièrement des poissons morts. Bien sûr, il arrive qu'accidentellement on prenne un brochet ou même une brème ou une carpe mais le SANDRE est attiré par l'odeur de charogne.

 

De plus, à titre de charogne, rien ne vaut, en milieu aquatique, l'odeur de poisson pourri.

Il suffisait donc de chercher pour arriver à la la triméthylamine

La triméthylamine est une amine tertiaire MALODORANTE qui provient de la dégradation des aliments riches en choline et en carnitine, comme les poissons ou les œufs.

 

Elle doit normalement s’oxyder au niveau du foie en triméthylamine N-oxyde inodore mais chez les sujets atteints du « fish odor syndrome », le foie ne la transforme pas et le malade a l'haleine, la salive, l'urine qui sentent le poisson en décomposition, odeur caractéristique de la triméthylamine et de certaines autres amines.

 

La triméthylamine est utilisée comme réactif intermédiaire dans la synthèse de nombreux produits organiques,produits pharmaceutiques, agriculture, colorants, caoutchoucs et produits explosifs ou propulseurs MAIS SURTOUT, ELLE PUE LE POISSON POURRI.

 

Partant de là, il suffit d'acheter de la triméthylamine, inoffensive pour le milieu aquatique.

 

Préférer celle originaire de Belgique à celle originaire du Japon.

Mais vous en trouverez aussi dans les ventes en ligne de farces et attrapes

Si vous le voulez bien, après avoir fait cette introduction indispensable, passons maintenant à une partie beaucoup plus accessible:

 

COMMENT FABRIQUER SOI-MÊME AVEC PEU DE MOYENS

Le poisson, lors de sa cuisson ou de sa décomposition, libère de la triméthylamine. Il suffit donc de le faire se décomposer, autrement dit, pourrir.

 

ACTIVER LA DECOMPOSITION

 

S'agissant d'une matière organique, vous pouvez acheter un accélérateur en droguerie ou dans les jardineries.

 

Mais pourquoi acheter ce que l'on a sous la main sans bourse délier ?

 

En effet, les orties, les fougères, les algues, la consoude et la bardane sont des activateurs naturels extrèmement efficaces.

 

(1)Dans un récipient A l'AIR LIBRE, compte-tenu de l'odeur, placer un lit d'orties ou de fougères sur lequel reposent les poissons à décomposer.

Si j'insiste sur le milieu basique, c'est parce que l'adjonction de tout produit acide aurait pour effet de neutraliser la base triméthylamine.

A titre d'expérience, si l'on ajoute du vinaigre au mélange, la base est neutralisée, la triméthylamine se transforme en éthanoate de triméthylammonium et perd son odeur.

FABRIQUER LA TRIMETHYLAMINE.

 

(2)Pour cela, casser deux ou trois oeufs, selon le nombre de poissons. (Base faible)

 

(3) Ajouter quelques gouttes d'ammoniaque à raison de 5 gouttes pour 10 ablettes. (Base concentrée lorsqu'il s'agit de produit du commerce donc petite quantité)

 

(4) Mélanger et laissez faire A L'AIR LIBRE plusieurs jours pour que la décomposition commence et vous oblige à changer de chemin dans votre jardin.

SOLUTION ACIDE                             SOLUTION NEUTRE                 SOLUTION BASIQUE

 

Ph inférieur à 7                                       Ph égal à 7                            Ph supérieur à 7

Exemples de produits basiques, en partant du Ph neutre à 7 pour l'eau pure.

Eau pure NEUTRE
7,0
Salive BASE A PARTIR D'ICI
7,2
Sang
7,4
Œuf
7,8
Eau de mer
8,5
Lait de magnésie
10,5
Hydroxyde de sodium 0,1 M
13,0

En dernier lieu, (5)vous ajouterez du colorant rouge à votre mélange.

 

-Vous agirez ainsi sur la vue du prédateur, le rouge étant la couleur sang.

 

-Mais surtout, vous saurez lorsque votre leurre est vide et qu'il convient de le recharger.

La boucle étant bouclée, vous disposerez ainsi q'un liquide qu'il conviendra de débarasser de ses impuretés en le passant puis vous pourres l'utiliser pour gorger votre leurre.

 

MAIS.....BOUCHEZ-VOUS LES NARINES.

 

Le mieux étant de fabriquer trois leurres presque identiques, pourvus d'un avançon en tresse, en fluorocarbone ou en crinelle et de laisser tremper deux leurres pendant que le troisième est pêchant .

 

Quand il est vide, vous débouchez votre pot de liquide, vous prenez le deuxième par l'avançon et vous l'accrochez pendant que vous aurez pressé le troisième de l'eau qui l'imbibe et que vous le mettrez à temper à son tour, l'avançon hors du pot.

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :