"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.640 Visiteurs

Record absolu 

 

  1er et 24 juillet 2017

 32.140 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.232.408 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

20.046.560   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 10:51

     C'est tout de même un monde ! Le brochet n'est fermé que depuis fin janvier et en ce début du mois de mars, nous piaffons déjà d'impatience pour l'ouverture d'avril 2009 ! 
     Il faut bien reconnaître que c'est le jour le plus attendu de l'année, en supposant qu'après 2 mois et demi de fermeture et surtout un appétit aiguisé par une sortie de fraie, le brochet se jettera sur la proie que nous lui présenterons.
     Jour attendu, jour d'espérance...souvent démesurée..., jour de désillusion parfois, jour d'émotion aussi, si le flotteur trésaute puis disparaît sous l'eau sous l'attaque brutale de Sieur Esox . Les minutes sont longues...Notre visiteur glouton va-t-il engamer en nous donnant toutes les chances de l'amener à l'épuisette ou une résistance inhabituelle va-t-elle éveiller sa méfiance et nous laisser pantois ?
      Espoir, incertitude, émotion...On ne s'y habitue jamais et lequel d'entre nous, vieux coureur de rivère ou non,  peut-il dire que son rythme cardiaque ne va pas s'accélerer au point de battre la chamade au premier départ ?
      Mais il faut encore patienter et pour tromper l'attente, réviser le matériel et se remémorer nos expériences des années précédentes.
      C'est vrai pour vous mais c'est également vrai pour moi, je vais donc vous faire partager, en images, l'ouverture 2007 sur les rives de Couilly où, un quart d'heure après avoir mis nos cannes en batterie, mon inséparable copain Alain BRAYER et moi-même, avons eu ce coup au coeur.

       Celà en valait la peine...86 centimètres de chair et de muscle....sans compter quelques arêtes... ont fait le bonheur de notre ami Jean-François, fin gourmet et amateur de brochet.
 




                       









  En conclusion ? Pourquoi pas cette année, encore ?
  Mais surtout, attention les doigts ! J'en garde une expérience cuisante à tous les sens du terme !
 


                           

Publié par André MARINI - dans La pêche du brochet.
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -