LA PECHE AU LEURRE SOUPLE : Les quatre montages les plus classiques. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

 

 

Je présente les quatre montages que j'utilise depuis longtemps lorsque je pêche au leurre souple.

 

Selon les conditions de pêche, le leurre, le montage et l'animation peuvent changer une partie.

 

Nous utilisons tous la tête plombée parce que c'est souvent efficace, facile à monter et encore plus facile lorsqu'il s'agit d'inter-changer le leurre.

 

A tout seigneur, tout honneur, commençons par celui-ci.

 

1)- MONTAGE D'UN LEURRE SOUPLE AVEC UNE TETE PLOMBEE 

 

1)-Le bas de ligne :

Je le constitue aussi simplement que possible.

 

- Un émerillon baril qui se rattache au corps de ligne.

 

- Un bas de ligne en crinelle de 30 centimètres de longueur au maximum.

 

- Une agrafe destinée à recevoir le leurre.

 

Il existe de nombreux modèles d'agrafes dont la résistance est à toute épreuve. C'est donc à la facilité d'accepter tous les anneaux du leurre que je m'attache.

Emerillon-a-agrafe.jpgEmerillon à agrafe italienneEmerilon-a-agrafe-pafex.jpgEmerillon rolling à agrafeab 2194

snap inox taille 3 de chez Ilex

Parmi ces cinq modèles les plus courants, ma préférence va vers l'agrafe "snap inox" de chez Ilex, en taille 3 que j'utilise après avoir enlevé l'émerillon pour plus de discrétion, d'autant qu'avec un leurre souple il n'y a pas de rotation.

bas-de-ligne.jpg

2-Les têtes plombées :

Il en existe de toutes sortes, en grammage ou en couleur, certaines allant même jusqu'à 40 grammes.

 

Personnellement j'utilise le plus souvent 12 à 15 grammes pour un leurre de 10 à 12 centimètres, 10 ou 7,5 grammes pour un leurre plus petit.

 

Ceci ne constitue pas une règle immuable mais une référence de base que je modifie volontiers si je souhaite pêcher plus profond ou, au contraire, en période estivale, passer près des nénuphars ou des herbiers.

 

C'est simplement le "duo" que je "sens" le mieux , sachant que je pêche avec une canne à manier de 2,70 mètres donc très rigide.

Tete-plombee.jpg

Positionnement.jpg

 

 Ci-dessus, un échantillonnage de têtes plombées de poids variable et de couleur différente.

 

Une précaution indispensable et qui peut vous éviter quelques déboires :

 

Avant d'enfiler votre hameçon, placez-le à côté du leurre et repérez l'endroit du dos où devra ressortir la pointe.

 

Cela vous évitera d'avoir un leurre mal positionné qui "tire-bouchonne" ou qui, au contraire, ne vient pas se plaquer contre l'arrondi de la tête plombée.

 

Dans ces deux cas, il faut faire plusieurs tentatives qui se traduisent toujours par la déchirure d'un matériau fragile.

 

2)- MONTAGE TEXAN A TETE PLOMBEE

 

Ce montage est particulièrement adapté pour les endroits encombrés.

 

-L'hameçon, dit "texan" a une forme particulière et est plombé en tête.

 

-Après que le leurre souple soit monté, la pointe de l'hameçon affleure à peine, évitant ainsi les accrochages.

 

Il existe, dans le commerce, des hameçons ayant cette forme et une tête plombée facilitant le montage.

 

Si possible, les peindre et fixer des yeux factices.

T6.jpg

T7.jpg

 

3)- MONTAGE D'UN LEURRE SOUPLE EN MONTAGE TEXAN :

 

A la différence des montages précédents, on n'utilise plus de

TÊTE PLOMBEE mais un plomb balle et un hameçon texan à boucle. 

 

Un plomb balle se trouve LEGEREMENT en avant du leurre parce que l'on recherche deux avantages :

 

1)-Une nage différente, légèrement plus planante et qui rappelle d'avantage le poisson en difficulté donc devenant une proie facile.

 

2)-Un positionnement de l'hameçon tel qu'il affleure à peine le dos du leurre.

 

Ce montage est aussi utilisé dans les endroits encombrés parce qu'il limite les risques d'accrochage.

MATERIEL NECESSAIRE:

-Un hameçon texan à boucle

-Un plomb balle

-Une perle amortisseur

T1

MONTAGE TERMINE

T4

Pour terminer le montage sur un bas de ligne en crinelle de 30 à 35 centimètres, mettre un amortisseur puis un plomb "balle" de 15, 20 ou 30 grammes selon la taille du leurre.

 

Pour raccorder au corps de ligne, on peut utiliser un émerillon rolling mais il est plus simple de faire une boucle passée dans l'agrafe.

 

On peut ainsi changer de leurre à tout moment.

T5.jpg

 

4)- MONTAGE "CAROLINA"  OU MONTAGE TEXAN DECALE 

 

Il s'utilise également lorsque les fonds sont encombrés mais surtout lorsqu'il s'agit de prospecter toutes les couches d'eau, surtout les plus profondes.

 

A la différence du précédent, la distance qui sépare le leurre souple du plomb "balle" est d' environ 30 centimètres, voire plus.

Il s'agit d'un montage très planant nécessitant donc une animation lente.

 

A utiliser en cette période également parce qu'il permet d'explorer les postes en faisant presque du sur-place et peut déclencher l' attaque d'un poisson qui y regarde à deux fois afin d'économiser ses réserves.

 

POINTS COMMUNS AUX TROIS DERNIERS MONTAGES

 

L'utilisation de ces montages est redoutable et consiste à rechercher le sandre et parfois le brochet, à fond, en procédant par petites tirées ou par ondulations espacées.

 

La pointe de l'hameçon étant cachée, elle passe les obstacles, à condition que le leurre soit monté sur un hameçon spécial montage texan, ce qui exclut la première présentation.

La difficulté réside seulement dans la difficulté de passer le leurre et de lui donner une bonne présentation.

 

Seule la boucle terminale de l'hameçon dépasse de la tête, la partie recourbée se trouve SOUS le leurre et la pointe de l'hameçon affleure à peine le dos sans sortir.

T2.jpg

Au moment de la prise par le carnassier qui saisit le leurre, la partie recourbée s'enfonce dans la matière et la boucle permet à l'hameçon de pivoter, libérant la pointe.

Montages redoutables quoique très minutieux à réaliser mais qui permettent d'explorer des fonds interdits à tout autre leurre.

 

A utiliser en cette période où les couches d'eau superficielles se sont considérablement refroidies et où le poisson fourrage recherche des températures plus clémentes...suivi de son prédateur !

Tag(s) : #La pêche au leurre

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :