La Tanche ou le "poisson médecin". - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

La Tanche ou le "poisson médecin".

Du fait de sa morphologie, la tanche est un poisson passionnant à pêcher en eau douce.

Très musclée et solidement construite, elle ne ne se laisse pas facilement amener à l'épuisette et ne se rend qu'après un long combat.

Sa couleur est vert olive sur le dos, le flanc est or et le ventre jaune, parfois orangé.

Les nageoires se composent de grandes palettes arrondies très foncées qui contribuent à lui donner beaucoup de force.

Les écailles sont très petites,enfoncées dans la peau et donnent l'impression d'un poisson à corps lisse.

Un épais barbillon de chaque côté de la bouche permet de détecter la nourriture.

Les yeux sont minuscules, parfaitement arrondis, de couleur rouge orangé.

Sa répartition géographique s'étend à toute l’Europe, à l’exception de la pointe nord de l’Ecosse, la Scandinavie et le Danemark.

La Tanche ou le "poisson médecin".

La tanche est l’un des rares poissons pouvant clairement être sexué.

Les poissons mâles sont nettement plus grands et ont des nageoires ventrales et pectorales plus épaisses et des muscles anaux très développés.

La tanche peut être prise dans pratiquement toutes les eaux : Etangs, canaux, rivières et même grands fleuves.

Ce poisson se plait dans les eaux encombrées d’herbiers épais et denses. Il peut même survivre en eau stagnante peu oxygénée.

La Tanche ou le "poisson médecin".

L’alimentation naturelle se compose de tous les organismes vivant au fond, vers de vase, daphnies, etc…

Les tanches ont une préférence alimentaire comparable à celle de la carpe.

Cependant, elle aspire à peu près n’importe quoi, surtout pendant les mois d’été. Pain, maïs sucré et vers sont de vieux classiques, mais les pellets et bouillettes ont pris le relais.

Une bonne tactiques réside dans une approche avec des pellets et un ver coupé en morceaux. Cette approche a fait ses preuves pour la prise de tanches dans tous les plans d’eau.

La fraie a lieu de mai à juin dans une eau peu profonde qui se réchauffe plus vite.

Le mucus de la tanche aurait un pouvoir cicatrisant particulièrement efficace donnant lieu à ce qui pourrait bien être une légende.

"On" dit que les poissons blessés viennent se frotter contre elle et même que le brochet la respecte.

Ce qui est sûr c'est qu'on la surnomme "le poisson médecin" mais, qu'à l'inverse, c'est un vif très résistant et actif avec lequel j'ai pris bien des carnassiers.

L'avantage de ce poisson est de pouvoir le conserver longtemps en bassin parce qu'il résiste aux maladies liées à la concentration de poissons en milieu fermé et à l'appauvrissement en oxygène.

Ceci étant dit, je ne l'utilise que très occasionnellement et par défaut, comme tous les pêcheurs qui lui vouent une affectation particulière.

LES AMORCES AU PAIN D'EPICE

La Tanche ou le "poisson médecin".

De tous temps, on a considéré que la tanche est attirée par le pain d'épice et toutes les amorces qui lui sont destinées en contiennent.

L'idée est à retenir parce qu'elle est efficace pour tous les cyprinidés du fait de son odeur de miel et de cannelle.

La Tanche ou le "poisson médecin".

Le pain d'épice étant très nourrisant, il convient de ne pas en abuser et de limiter la proportion à 10 à 15 pour cent dans l'amorce.

Sa puissance aromatique, son fort goût de miel et d’épices en fait une des farines les plus odorantes qui plait énormément aux gros poissons et aux tanches en particulier.

 

Entre mars et avril, lorsqu’elles sont actives, c’est le produit à incorporer pour attirer les tanches sur le coup à raison de 500g de maïs broyé et 500g de pain d’épice.

Cette amoce ne laisse pas indifférents les autres gros cyprinidés comme la carpe et la brème .

Tag(s) : #Faune halieutique d'ici ou d'ailleurs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :