"La pêche en Seine-et-Marne"

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

TAPEZ VOTRE MOT-CLE.

 

 

VISITEURS EN LIGNE 

 

           Hier

 1.640 Visiteurs

Record absolu 

 

  1er et 24 juillet 2017

 32.140 Visiteurs

 

DEPUIS LA CREATION

1.232.408 Visiteurs

   

TOTAL ARTICLES LUS 

20.046.560   

 

 

CONTACTS

Contact André MARINI

 

Cliquer sur la photo

Contact Président

Cliquer sur la photo

 

SOMMAIRE ACTIF

 

La pêche au coup, les amorces.

 

La pêche au coup, le matériel.

 

La pêche au coup, les additifs.

 

La pêche au coup, la pratique.  

 

La pêche du BROCHET au vif

 

La pêche du SANDRE au vif

 

TECHNIQUES ET MATERIEL pour la pêche au vif.

 

La pêche au leurre

 

La pêche au feeder

 

La pêche à la plombée

 

La pêche au pater-noster

 

La pêche au chènevis

 

Astuces de pêcheurs

 

Faune halieutique

 

Anguille menacée

 

Manifestations, concours

 

Correspondance

 

Divers

 

Réglementation

 

Jeux et quizs

">

JUMELAGE AVEC L'AAPPMA DE CRECY

LES PLUS QUE JE VOUS PROPOSE

LES "PLUS" QUE JE VOUS PROPOSE

 

VOIR LES AUTRES BLOGS DE André MARINI

 

NATURE POUR VOUS créé le 18 avril 2013

 

ASTUCES DE BLOGUEUR

 

JOUER A TOUS LES QUIZS PROPOSES PAR André MARINI

 

Toutes les vidéos de André MARINI sur DAILYMOTION

FLORILEGE DE BLOGS DE PECHEURS PASSIONNES

LES INGREDIENTS ET ADDITIFS DE L'AMORCE

17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 07:01

En cette période pascale de chasse aux oeufs, je ne peux pas faire autrement que de titrer ainsi.

J'ai lu tant d'âneries à propos de l'adjonction d'oeufs dans l'amorce que je vais y consacrer un article.

 

 

Je crois que bon nombre de nos confrères réagissent d'instinct, sans chercher à se documenter et, à ce propos, l'oeuf ajouté à l'amorce ne peut pas être simplement considéré comme un liant.

 

On ne doit jamais oublier que le poisson, en certaines périodes de l'année, réagit à ce qui lui apporte un plus.

 

Bien entendu, ce n'est pas raisonné et il ne prend pas l'avis d'un nutritionniste mais la nature est ainsi faite où les organismes poussent d'instinct les êtres vivants vers ce qui leur est bénéfique et lorsque l'on considèere la valeur nutritionnelle des oeufs, on ne peut qu'être convaincu de leur grand intérêt.

Les eaux sont encore froides mais le cyprinidé qui sort d'une longue période de métabolisme ralenti pour se préparer à la fraie a besoin d'une nourriture riche, notamment en protéines et en acides aminés. 

 

Les oeufs possèdent une grande valeur nutritive car ils sont considérés comme une excellente source de protéines de haute qualité.

 
Les protéines présentes sont des "protéines complètes" car elles contiennent  9 acides aminés essentiels dans des proportions optimales mais elles servent aussi à la formation des enzymes digestives et des hormones. 

 

Un acide aminé est dit "essentiel" lorsque l' organisme ne peut le fabriquer lui-même.

 

Il doit donc impérativement être fourni par la nutrition et ceux présents dans l'oeuf constituent une référence pour l'évaluation de la teneur en protéines des autres aliments.

 

DE PLUS:

 

-Un œuf  de 60 grammes a une valeur énergétique de 90 kcal.

 

-La teneur en lipides est de 7 grammes et les 2/3 des acides gras sont insaturés mais l’œuf est également riche en vitamines (A, D, E) et en oligo-éléments (fer et zinc).

 

Personnellement, en ce moment, j'utilise des oeufs de faisane simplement parce que je récupère les oeufs de mes poules mais j'aurais pu utiliser des oeufs du commerce .

 

 

A titre d'expérience, que j'ai renouvelée plusieurs fois cette semaine, j'ai fait alterner des parties avec l'amorce simple et d'autres avec la même amorce liée avec une bonne quantité d'oeufs.

 

 

La différence ne peut pas être le fruit du hasard puisque j'ai fait alterner cette expérience un jour sur deux pendant une semaine.

 

Les jours sans oeuf: Peu de touches et uniquement des ablettes.

 

Les parties avec les oeufs de faisane: J'ai, bien sûr, pris des ablettes mais j'ai secoué les gardons, les brèmes et même les petits carpeaux, tout ceci à la simple coulée et près du bord dans une eau encore un peu forte.

 

Ceci ne se vérifiera pas toute l'année...J'ai déjà fait l'expérience !

 

Mais dans les conditions actuelles, eau encore très fraiche avec un poisson déjà en activité et à la recherche d'une nourriture particulièrement riche pour reconstituer ses réserves, je suis persuadé que la période est particulièrement faste. 

 

 

Voici les oeufs que j'ai récupéré hier soir et que je vais utiliser cet après-midi mais je suis certain du résultat.

Pour revenir à l'article initial, cliquer sur le lien bouton ci-dessous. (Code html du lien bouton disponible sur mytesting)

 

Revenir à l'article de mai 2015.

commentaires

Brice 09/06/2017 09:14

Pas de soucis André on à tous des choses a faire :)
Des oeufs crus donc étonnant, je visualise mal les poissons venir attaquer cela liquide mais il vas me falloir essayer maintenant ^^
Concernant le calcium des coquilles ... Je vois très souvent revenir les poissons et leurs légendaires contenance en calcium et me demandais d'ou ils pouvaient bien la synthétiser... Il faudrait essayer de dissoudre les coquille avec peut être du vinaigre blanc ? Mais je craint que cela ne devienne un répulsif. Difficile également de tester car je l'aurais bien ensuite fait imbiber dans de la farine mais je pense que l'effet nuage et les aromes inhérente a celle-ci fausse l'expérience ...
Je suis très content de tomber sur votre site a chaque recherche sortant des sentiers battus. Il y a énormément d'information de qualités qui poussent a la réflexion et il n'y a rien d'équivalent sur internet ce qui est tous a votre honneur !

André MARINI 09/06/2017 11:32

Oui, des oeufs crus dont je casse la coquille au bord de l'eau et que je jette ainsi. Pour le calcium, j'attends le résultat mais perso, je n'ai pas d'idée.

Brice 08/06/2017 12:20

Bonjour André,

Concernant les œufs vous les utilisés telle quelle cuit dur ou mélangé cru dans l'amorce ?
Penser vous que le calcium contenu dans la coquille et broyé dans l'amorce pourrais avoir des vertus ?

André MARINI 08/06/2017 23:27

En panne de commentaires, donc en retard. Désolé.
J'utilise des oeufs crus que je casse au bord de l'eau et que je jette ainsi mais ce sont des oeufs de faisan que je peux avoir en grande quantité.
Pour les coquilles, je ne pense pas. A mon avis, même broyés, le poisson n'avalera pas...mais !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -