LA PECHE AU COUP: LA COURSE AUX OEUFS...DANS L'AMORCE. - PÊCHE EN SEINE-ET-MARNE proposée par André MARINI

En cette période pascale de chasse aux oeufs, je ne peux pas faire autrement que de titrer ainsi.

J'ai lu tant d'âneries à propos de l'adjonction d'oeufs dans l'amorce que je vais y consacrer un article.

 

 

Je crois que bon nombre de nos confrères réagissent d'instinct, sans chercher à se documenter et, à ce propos, l'oeuf ajouté à l'amorce ne peut pas être simplement considéré comme un liant.

 

On ne doit jamais oublier que le poisson, en certaines périodes de l'année, réagit à ce qui lui apporte un plus.

 

Bien entendu, ce n'est pas raisonné et il ne prend pas l'avis d'un nutritionniste mais la nature est ainsi faite où les organismes poussent d'instinct les êtres vivants vers ce qui leur est bénéfique et lorsque l'on considèere la valeur nutritionnelle des oeufs, on ne peut qu'être convaincu de leur grand intérêt.

Les eaux sont encore froides mais le cyprinidé qui sort d'une longue période de métabolisme ralenti pour se préparer à la fraie a besoin d'une nourriture riche, notamment en protéines et en acides aminés. 

 

Les oeufs possèdent une grande valeur nutritive car ils sont considérés comme une excellente source de protéines de haute qualité.

 
Les protéines présentes sont des "protéines complètes" car elles contiennent  9 acides aminés essentiels dans des proportions optimales mais elles servent aussi à la formation des enzymes digestives et des hormones. 

 

Un acide aminé est dit "essentiel" lorsque l' organisme ne peut le fabriquer lui-même.

 

Il doit donc impérativement être fourni par la nutrition et ceux présents dans l'oeuf constituent une référence pour l'évaluation de la teneur en protéines des autres aliments.

 

DE PLUS:

 

-Un œuf  de 60 grammes a une valeur énergétique de 90 kcal.

 

-La teneur en lipides est de 7 grammes et les 2/3 des acides gras sont insaturés mais l’œuf est également riche en vitamines (A, D, E) et en oligo-éléments (fer et zinc).

 

Personnellement, en ce moment, j'utilise des oeufs de faisane simplement parce que je récupère les oeufs de mes poules mais j'aurais pu utiliser des oeufs du commerce .

 

 

A titre d'expérience, que j'ai renouvelée plusieurs fois cette semaine, j'ai fait alterner des parties avec l'amorce simple et d'autres avec la même amorce liée avec une bonne quantité d'oeufs.

 

 

La différence ne peut pas être le fruit du hasard puisque j'ai fait alterner cette expérience un jour sur deux pendant une semaine.

 

Les jours sans oeuf: Peu de touches et uniquement des ablettes.

 

Les parties avec les oeufs de faisane: J'ai, bien sûr, pris des ablettes mais j'ai secoué les gardons, les brèmes et même les petits carpeaux, tout ceci à la simple coulée et près du bord dans une eau encore un peu forte.

 

Ceci ne se vérifiera pas toute l'année...J'ai déjà fait l'expérience !

 

Mais dans les conditions actuelles, eau encore très fraiche avec un poisson déjà en activité et à la recherche d'une nourriture particulièrement riche pour reconstituer ses réserves, je suis persuadé que la période est particulièrement faste. 

 

 

Voici les oeufs que j'ai récupéré hier soir et que je vais utiliser cet après-midi mais je suis certain du résultat.

Pour revenir à l'article initial, cliquer sur le lien bouton ci-dessous. (Code html du lien bouton disponible sur mytesting)

 

Revenir à l'article de mai 2015.

Tag(s) : #Les amorces pour la pêche au coup.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :